Le grenier de Vassilia

 Le grenier de Vassilia

Il y a des choses qu’on souhaiterait bien publier mais qu’on ne sait vraiment pas où placer, alors on a créé ce petit grenier !

 

On trouvera ici des renseignements typiquement documentaires à l’usage des fouineuses et des fouineurs
- Un échange surréaliste entre Marie-France V. et un de ses admirateurs.
- La réponse à l’énigme de l’autocollant du métro de Tokyo
- Les récits primés par Revebebe et qui sont publiés sur Vassilia.
- L’introduction intraduisible de ENIGME V d’Ivan Ribeiro Lagos
- 2 petits exemples de textes sans orthographe à l’attention de ceux qui pensent que ça n’a aucune importance.
- une escroquerie classique reçue par un lecteur


Échange surréaliste entre Marie-France V. et un de ses admirateurs
Marie-France V. a publié quelques très bons récits sur notre site (elle se fait parfois appeler Maîtresse Marie-France). Elle nous a adressé cet échange absolument dingue :

message du 6/8/04 par H.
Est-ce que vous donnez des séances en BDSM. Je serai intéressé.

réponse de Marie-France le 14/8/04
Pas de bonjour, pas de bonsoir ?
pas un petit mot de politesse ?
Vous devriez surveiller la tenue de vos mails, vous auriez sans doute plus de réponses

la réponse de H le 20/8/04
Chère Maîtresse Marie-France,

Mille excuses et mille fois pardon pour mon mail si déplacé du 8 Août dernier. En cet instant où je vous lis je suis confus de vous avoir blessé. Ce n’est jamais mon attitude d’être si abrupt.

Aux pieds de votre aimable personne je suis prosterné et vous réitère mon pardon profond pour mon attitude dont je me morfonds.

Déesse inconnue, au caractère d’acier, à la voix qui tonne ses ordres comme un orage dans un soir d’automne pour me glacer d’effroi, je suis votre humble serviteur.

Si tant est qu’après mon incroyable bévue vous vouliez encore de moi, au moins prenez moi une fois, une seule fois, sous votre aile pour me punir comme il vous plaira par les châtiments qu’il convient de m’administrer pour vous avoir tant offensé.

Indiquez moi par quels chemins vous allez me conduire pour que devant votre personne je puisse vous permettre d’assouvir votre courroux contre moi. Tous les droits, vous avez tous les droits sur moi, je vous autorise tout. D’ailleurs comment pourrais-je faire autrement, vestale d’un temps unique venue dans mon univers pour l’éclairer et me sortir des ténèbres.

S’il vous plaît de me répondre, ce sera avec un grand empressement que je me mettrai sous vos ordres afin d’accomplir tous vos désirs et vous permettre toutes les punitions dont je me rendrai coupable, face à votre auguste personne sur laquelle je n’oserai lever les yeux sans votre autorisation expresse.

Dans l’attente de votre réponse et afin de pouvoir vous servir je vous prie excellente Marie-France de bien vouloir accepter l’expression de l’humble serviteur que je suis. Je baise vos pieds en signe d’humilité.

Henri.

Et la dernière réponse de Marie-France
Que c’est joliment tourné ! Cela fait plaisir de lire une telle prose en revenant de vacances !
Allez en paix, votre punition ce sera de ne ne pas en avoir, ce sera aussi l’interdiction formelle de me réécrire…
Mais le croirez vous, votre mail, je vais le conserver car des comme celui-ci c’est si rare
Adieu virtuel inconnu


Solution de Énigme japonaise
(sur la page Si c’est interdit, c’est que c’est défendu !
de droite à gauche (et non pas de gauche à droite) :
Places réservées par ordre de priorité :
- aux personnes avec une jambe blessée
- aux femmes enceintes
- aux personnes accompagnée d’un bébé en bas âge
- aux personnes avec un bras blessé
(hélas, hélas, il semble bien que cette illustration ne soit qu’un fake… dommage…)


Liste des 42 récits publiés sur Vassilia et ayant été primés sur le site de revebebe (concours mensuels, annuels et spéciaux)
Les évasions sexuelles d’un couple de Québec par Josée et François 3e prix – mai 2000
Le bar à travelos par Eddy 2e prix – mai 2000
Chanette et la Journaliste – 1. L’interview par Chanette 1er prix – juin 2000
Chanette et la journaliste – 2. La punition d’Anna Gaëlle par Chanette 2e prix – juillet 2000
Maitresse Kriss – 4. La femme du libraire par Boris Vasslan 1er prix – juillet 2000 et 3e prix année pour l’ensemble de l’année 2000
Jennifer Plait par Jean-Sebastien Tiroir 3e prix – août 2000
La flaque par Helena Sevigsky 2e prix août 2000
La vendeuse de chaussures par Sarah 1er prix – sept 2000
Des fleurs pour Marie-laure par Nicolas Solovionni 3e prix – novembre 2000
Racolage Balnéaire – 2. Le petit théâtre par Boris Vasslan 2e prix – novembre 2000
Chanette à St Tropez – 1 . Clara par Chanette 1er prix – novembre 2000 et 1er prix pour l’ensemble de l’année 2000
Tina Pavussa par Jean-Sebastien Tiroir 3e prix – décembre 2000
Les demoiselles du Sacré-cœur par Jean-Sebastien Tiroir 1er prix – décembre2000
Marika Lynn par Jean-Sebastien Tiroir 2e prix – janvier 2001
Chanette à St Tropez – 2. La Traque par Chanette 1er prix – janvier 2001
Roberta par Eddy 2e prix – février 2001
Les collines d’Odile – 4. Jour de pluie par Bernard 2e prix – mars 2001
Les tétons de la duchesse par Léna Van Eyck 1er prix – mars 2001 et 1er prix année pour l’ensemble de l’année 2001
Picomaingo par Nicolas Solovionni 2e prix – avril 2001
Oh ! Que vous avez de jolis pieds ! par Maud-Anne Amaro 2e prix – mai 2001 et 3e prix pour l’ensemble de l’année 2001
Nancy Soitil par Jean-Sebastien Tiroir 1er prix – mai 2001
Dahlia dans tous ces états par Chanette 2e prix – juin 2001
La chambre d’hôtel par Joy 1er prix – juin 2001
Bonjour, mauvais jour ! par Jeanette 1er prix – aôut 2001 et 2e prix année pour l’ensemble de l’année 2001
Un ascenseur à Glasgow par Marie-france Vivier 2e prix – septembre 2001
Célia et le vampire par Nicolas Solovionni 2e prix concours spécial – septembre 2001
Maud la prof – 1. Des cerises sur la plage par Bernard 2e prix – octobre 2001
C’est juste une histoire par Transame 3e prix – octobre 2001
Bi-Tonio par Eddy 1er prix récits gay – 2001
La métamorphose d’Ariane par Léna Van Eyck 1er prix récits lesbos – 2001
Professeur Martinov et le « lapin dur » par Maud Anne Amaro 2e prix – novembre 2001
The great pretender par Jeanette 1er prix – janvier 2002 et 2e prix pour l’ensemble de l’année 2002
Oh ! My Lord ! par Ursulin Neveway 3e prix – mars 2002
Pâtisseries, S.M. et Spaghettis par Chanette 1er prix – mars 2002 et 3e prix pour l’ensemble de l’année 2002
Noël-Noëlle (2/8) Autour de la piscine par Domi Dupont 2e prix – février 2002
Noël-Noëlle (5/8) Week-End par Domi Dupont 2e prix – avril 2002
Noël-Noëlle(8/8) Un dimanche fou, fou, fou par Domi Dupont 1er prix – mai 2002
Le restau du nord (de la lumière dans la cave 2) par Marie-Paule Perez 1er prix – juin 2002
La serveuse du grand café par Belle-cour 3e prix – aôut 2002
La fille du bourgmestre de Sonogourad par Marie-Paule Perez 2e prix – octobre 2002
Murmures de la Forêt par Estonius 2e prix – décembre 2002
Les doux bras de tante Linda par Marie-Paule Perez 3ème prix pour l’ensemble de l’année 2003

Précisons que ces publications sur Vassilia ont toutes été effectuées avec le plein accord de leurs auteurs, soit de façon spontanée (pour la plupart) soit après sollicitation de notre part. Un certain nombre de ces récits ont d’ailleurs été publiés d’abord chez nous. La plupart des auteurs cités dans cette liste ne publient plus que sur notre site. Je n’ai pas à juger la politique éditoriale actuelle de Revebebe et son webmaster -pour qui j’ai le plus profond respect- est libre chez lui, mais force est de constater que nos deux sites, sans pour autant devenir antagonistes, se sont considérablement éloignés l’un de l’autre.


L’introduction intraduisible de ENIGME V par Ivan Ribeiro Lagos

Quand on ait la certitude que l’agée de prènom Amèlie qu’était disparue d’asile à quelque temps , fut enterré, laissant toutes les personnes qui travaient dans l’asile bien plus tranquilles. Il y eut l’habituel déferlementde commentaires outragés puis l’affaire cesse de faire les gros titres pour s’ajouter à la longue liste de meurtres impunis. Mais une muertre qui avait changé l’existence de Cécile, avant la vie avec son mari Armand et sa famille avait tout de même des aspects réconfortants. Maintenant elle était devenue impossible. Cécile ne cessait de se questionner. Elle qui est une belle femme, réunissait tous les attributs qui font rêver les hommes en répondant parfaitement aux canons de beauté en vigueur! Grand, mince, un ventre toujours parfaitement plat, blonde naturelle, cheveux blons mi-longs, d’allure sportive, sur ses longues jambes parfaitement galbée, elle avait vraiment tout pour plaire. La nature l’avait, em plus, gratifiée d’une paire de seins absolument splendides : une véritable beauté de rêve qui n’a jamais son penchant pour les tênues délurées et provocantes , marie et a un amant le chauffeur de táxi Serge, et un asile sous sa responsabilité, elle a envie de faire l’amour avec une femme. Cécile savait parfaitement ce qui n’était normal, et à bander en pensant à ce qu’elle aurait aimé de faire.
Ivan a tout de même l’excuse de ne pas avoir appris le français en tant que langue maternelle, par contre nous avons en 2001, reçu ces deux petites choses que je ne pouvais décemment pas publier et qui ne sont ici qu’à titre d’exemple…


2 extraits de récits reçus tels quels !
un beau samedi
un beau samedi soir lorce qu’ellle eu fini sa magnifique felletion, elle m’enfilaire un preservatif et elle s’assis sur moi !!! je la regardais faire ses mouvement de haut en bas, j’en prifitais pour jouer avec ses seins qui rebondissais sur elle (du plaisir assurer). mon lit fesais un peux de bruit donc on c’est installer sur le sol et maintenent c moi qui est sur elle. je lui donna des petit bec et rentra ma bite dans sa chate deja ouverte pour le plaisir qui fus tres agreable pour elle car elle a reusi a me grafigner avec ses ongles et elle se tortillais avec plaisir. nous avons changer de position tout les 2 coucher sur le coter , moi deriere elle, je sais que cette position la etais un vrai plaisir pour les 2 car elle eu un orgasme el moi je fesais durer le plaisir plus longtemps. je voulais continuer un peux mes prouesse sexuelle car je savais que la charmante demoiselle aimais le sexe . de retour sur le lit nous avont un peux changer les chose se deplacent moi sur elle et elle sur moi pour finir par ne plus etre capable me retenir et lanca ma semmance. la nuit a eter plus mouvementer que prevus (vite dit) savez vous quoi !! elle vien coucher chez moi apres le party la veille de noel (24 dec) je sais pas ci vous vous l’etes mais moi juste a penser au 24 je suis deja bander je vais vous faire part des autres aventure ci il y’a lieu bye bisous medemoiselle

trippe a trois
bonsoir jespere que vous aller publier ma lettre cette fois ci ma femme qui sois di en passant est tres sexy et tres jolie .je vais vous raconter l histoire qui nous ais arriver cette eter un soir que nous avion de la visite setais un couple d amis qui etais tres ami avec nous on decida de jouer au carte a la dame de pique et la fille du couple commenca a nous dire quelle avais dejas jouer au strip poker et que nous etion pas game de jouer a ca nous avons donque comencer par des gages comme le linge et quand nous nous somme retouver touse a poile nous avon commencer mais plus serieux moi je doit avouer que je suis voyeur et que l autre fille qui joue avec nous est aussi voyeuse que moi alor quand ca eter le tour a lyne de perdre je luis dit va tassoire sur pierre pendant trois minute et il faut que tu le fasse bander juste a te froller sur ca queus elle reussi et retourna sasoir sur sa chaise apres elle perdit encore la partie je luis demanda d aller sucer mon ami pierre justequa se quil soi sur le bort de decharger se quelle fis toute exciter pendant que moi et la femme de mon ami nous nous regardion d un aire complice .et la suite dans la prochaine l etre si vous le vouler a biento

Alors l’orthographe ? Faudrait ne pas s’en occuper ?


Une arnaque envoyée par un lecteur

A propos des arnaques de rencontres , il y a celle-ci qui vaut le détour !! Apparemment , il s’agirait d’une variante qui est indiquée sur votre site mais je la mets quand même , passe que , là , y’a la photo !! donc ATTENTION !!! Bon surf quand même !!!!
Voilà l’annonce que j’ai reçu :
On appréciera la photo et son trouble irrespirable (elle est tel quel, juste un peu réduite)
(3/8/04 caloufi)

Bisous bisous tu me reconnais ? C’est moi Jennifer comment tu vas ?
Je voulais te privenir que finalement je pars demain dans ta rigion donc ce qui fait que je n’aurais plus le temps pour consulter ma messagerie. Je ne pourrai d’ailleurs pas la consulter avant un bon bout de temps. Donc j’en profite aussi pour t’envoyer une photo de moi.
Pour que l’on puisse garder le contact toi et moi, j’ai trouvi une solution provisoire. Je me suis criie une bonte aux lettres sur le trent six quinze LO, mon nom de bonte est JENNIFER.
Tu pourras y trouver le ditail de mes coordonnies dans ma b.a.l.
Dans la maison que l’on me loue, il y a un minitel mais pas de pc, c’est pourquoi je te demande de me contacter via ce moyen.
Je te laisserai aussi mon til dans ma fiche.
Tu peux avoir acchs au minitel sur http://www.minitel.fr/
Je tiens aussi ` te rassurer que ma dimarche est sirieuse et honnjte. J’essaie juste de prendre contact avec toi assez rapidement pour que l’on aille boire un coup ensemble et que tu me serves aussi de guide… Eh oui je serai en vacances donc un peu de tourisme… rire
Je passerai assez souvent sur le service LO pour voir si j’ai un message de toi.
Voil` donc j’esphre ` trhs bienttt,
Bisous
Jennifer
(orthographe et illustration d’origine)
L’escroquerie consiste uniquement à faire dépenser à celui qui se laisse prendre du temps de téléphone surtaxé !

Webmaster_Vassilia

 

2 réponses à Le grenier de Vassilia

  1. Sorenza dit :

    J’ai bien aimé la réponse de Marie-France

  2. astype dit :

    Il y a de tout dans ce grenier. Mais aussi pour un grenier c’est normal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>