Mes aventures avec Marie et Bruno par Alain_1

Nouvelle rencontre avec un couple adepte du
triolisme.
En effet, grâce à une annonce parue dans Couples, j’ai eu le plaisir de
rencontrer un couple charmant au cours de l’été 1999.

Après un échange de courrier, ce couple m’a invité à boire un verre chez eux
pour faire simplement connaissance. C’est une belle soirée d’août, il fait
chaud, Marie est une belle femme fine, la trentaine, cheveux châtain
mi-long, de beaux yeux clairs, un joli corps sensuel, elle est en tenue
légère et déjà elle me plaît beaucoup. Bruno, son mari est sympa et charmant
lui aussi.

La discussion autour d’un verre est agréable et nous évoquons nos aventures
échangistes réciproques et je leur parle de mon expérience précédente très
excitante avec un couple avec lequel j’ai eu des caresses bisexuelles.

Puis après une heure de discussion, Bruno me demande si une relation dés ce
soir me tente car je leur conviens à eux deux, et excité par la proposition,
je leur dis oui avec plaisir. Nous dînons ensemble puis après quelques
verres et paroles érotiques, Marie et Bruno m’invitent à les suivre dans
leur chambre.

Bruno nous met de la musique douce et enlace sa femme pour commencer à la
caresser et à soulever sa jupe. Ce spectacle m’émoustille et il m’invite à
les rejoindre en venant me coller au superbe derrière de Marie. Ainsi elle
est caressée par quatre mains qui parcourent son corps excité et partent à
la découverte de ses seins, de son beau cul et de sa chatte. Collé à elle,
j’ondule de mon bassin pour lui faire sentir mon sexe qui bande contre ses
fesses pendant que mes mains caressent les tétons gonflés de ses seins.
Bruno l’embrasse à pleine bouche et commence à la déshabiller pendant que je
lui mordille le cou et caresse son petit cul.

Marie semble apprécier nos caresses et elle entreprend de nous déshabiller.
Elle commence par son mari, puis elle se retourne vers moi et m’embrasse
avec fougue tout en me caressant les cheveux. A ce moment là je sens des
mains qui sortent mon sexe de mon pantalon et qui me caressent, c’est Bruno
qui me branle et cela m’excite. Je retire le chemisier de Marie et lui
caresse avec douceur sa poitrine qui est très belle.

Elle caresse mon torse pendant que Bruno s’agenouille et avale mon sexe dans
sa bouche pour me faire une fellation. Mes mains descendent vers la chatte
de Marie, j’enlève son slip et je lui caresse sa vulve et son clito . Elle
mouille et excité je m’abaisse pour venir la lécher et introduire ma langue
dans sa chatte. Bruno s’est relevé et alterne entre ses seins et son
derrière. Il se place à nos côtés et ainsi je peux à mon tour lui rendre la
caresse et alterner entre sa bite que je suce et la chatte de sa femme que
je lèche.

Rapidement nous sommes nus tous les trois, nous caressant
mutuellement sans tabous, et nous nous allongeons sur le lit, Marie entre
nous deux qui profite d’avoir deux hommes pour elle, deux bouches qui
l’embrassent, quatre mains qui la caressent et deux queues qui bandent pour
elle et qui vont la satisfaire. La soirée ne fait que commencer et elle va
être torride car nous allons laisser libre cours à nos fantasmes et combler
les désirs de Marie qui criera sa jouissance quand nous la pénétrerons
ensemble, Bruno dans sa chatte et ma bite dans son joli petit cul bien rond
et accueillant ! ! !

Quelle soirée grâce à Couples et je ne vous parle pas des suivantes encore
plus chaudes car avec plus de complicité ! ! !  »

Un de mes fantasmes non vécus
Ce couple charmant m’a invité à passer une nouvelle soirée hot en leur
compagnie. Nous dînons en abordant les plaisirs du triolisme, nos fantasmes
et en évoquant notre dernière soirée commune. L’excitation monte car Marie
est aguicheuse avec sa tenue provocante et le désir afflue dans mes veines.

Nous buvons le café en parlant de nos caresses à trois et Bruno m’invite à
prendre le digestif au salon. Je prends place sur le canapé et après
quelques minutes, tous deux prétextant la chaleur du soir, se dirigent vers
la salle de bain en me demandant de me mettre à l’aise et de me servir dans
le bar.

Cela fait dix minutes que j’attends leur retour, quand l’idée d’aller voir
ce qui se passe prend le pas sur ma réserve.
Je me dirige vers la salle de bain. Marie est accroupie devant la bite
tendue de son mari et le pompe comme si elle voulait le vider de toute son
énergie. Ma présence ne gène pas leur plaisir, et d’un geste de la main,
Bruno me fait signe de me dévêtir et d’entrer dans la cabine de douche. Je
n’hésite pas, l’eau de la douche fouette mes sens, ma queue bande, il la
prend à pleine main et commence à me masturber, me demandant si j’aime.

Avant de pouvoir répondre, il se penche et approchant sa bouche de ma queue,
il entreprend de me sucer. Marie se relève et m’offre ses seins à caresser.
Ils sont beaux, fermes et attirants. J’en suce un, puis l’autre, et ma main
se dirige vers sa chatte, un doigt pénètre son minou mouillé, elle écarte
les cuisses et commence un balancement qui en dit long sur ses désirs. Bruno
se redresse et embrasse goulûment sa femme.

Elle se tortille et appuie sur ma tête pour m’inviter à lécher son minou
pendant que tous deux se frottent et se caressent mutuellement. J’enfonce
délicatement un doigt dans son petit trou qu’elle écarte pour en faciliter
l’accès. De l’autre main, je caresse la queue de Bruno puis ma langue passe
de la chatte de Marie à la bite de son mari et vice versa…
Ils apprécient mes caresses et je bande fort en sentant monter leurs
plaisirs. D’un coup, Bruno cambre sa femme, la retourne, elle s’appuie sur
son torse, et il lui prend son petit trou du cul en la sodomisant avec
douceur et en m’encourageant à utiliser ma langue comme un petit sexe dans
la chatte de sa femme. Je lape son jus et mordille son clito avec vigueur.
Nos respirations s’accélèrent et c’est dans un râle commun que tous deux
prennent leur pied.
Je bande toujours et Marie désire me rendre le plaisir qu’elle vient de
connaître. Nous prenant par la main, elle nous attire vers la chambre,
s’empare d’un petit gode spécial anal. Elle me lubrifie doucement le cul et
m’enfonce lentement cet objet au plus profond, d’un mouvement doux. Puis
elle s’empare de ma queue et d’une bouche experte, elle me suce avec délice.
Elle est vraiment très douée et douce.

Bruno nous regarde et se masturbe. Il s’approche de mon cul, pousse la main
de sa femme et me dit qu’il veut m’enculer. Hésitant mais excité, j’accepte
ce dépucelage avec appréhension, en lui demandant d’être très doux. Sa bite
couverte entre doucement dans mon anus préparé par le gode et après une
petite douleur, je commence à ressentir ce plaisir encore inconnu.

Je suis sur le dos, jambes repliées sur mon ventre, écartelé par Bruno qui
accélère les coups de piston. Marie se met en 69, me présente son œillet à
lécher et sa bouche avale ma bite pendant qu’elle enfonce un doigt dans le
cul de son mari. Je prends le gode et remplace ma langue fatiguée par
l’engin dans le cul de Marie qui m’encourage à accélérer la pénétration. N’y
tenant plus, j’éjacule dans sa bouche alors qu’elle me pompe avec
gourmandise et Bruno décharge dans mon cul. Je viens d’assouvir mon fantasme
avec un couple doux et compréhensif. Fatigués par cette débauche, on se
laisse aller à la somnolence, mais quel plaisir d’aller au bout de ses
désirs « .

Une des soirées chaudes avec Marie et Bruno
J’ai invité Bruno et Marie à passer une nouvelle soirée chaude à mon
domicile. Nous dînons en abordant les plaisirs du triolisme, nos fantasmes
et en évoquant notre dernière soirée commune chez eux. Le champagne aidant,
l’ambiance se réchauffe vite et les propos sont de plus en plus érotiques et
nous avons tous les trois envie de faire l’amour ! ! !

Bruno invite sa femme à danser un slow et lui caresse les fesses tout en
remontant sa robe courte pour me dévoiler ses porte-jarretelles. Cela
m’excite encore plus et je commence à me caresser. Puis il va seul dans la
salle de bains et me laisse seul avec Marie que je viens embrasser avec
ardeur, tout en commençant à la déshabiller. Marie me rend mes caresses et
enlève mes vêtements et une fois nus, nous continuons à nous embrasser
tendrement, allongés sur le canapé. Puis je descends lentement pour
embrasser sa chatte. Bruno revient, nous regarde puis s’approche de Marie et
lui demande si je lui fais du bien. Pour toute réponse, elle ronronne tout
en me coulant son plaisir dans la bouche.

A droite de ma tête, la queue de Bruno que je saisis d’une main pour la
caresser, puis ma bouche s’en empare pour l’enfoncer dans ma gorge. Marie me
regarde sucer la bite de son mari et cela l’excite encore plus. Je
m’applique à faire cette fellation car j’ai peu d’expérience et demande à
Marie de venir m’aider à le sucer. Nous en profitons pour nous embrasser,
mêlant son gland à nos langues, j’adore ! Bruno sent son plaisir monter, et
il se retire de nos bouches et dit qu’il a envie de baiser. Il s’allonge et
Marie s’empale sur lui. Je vois sa bite disparaître dans son sexe juteux.
Ils s’activent avec fougue sous mes yeux et j’en profite pour caresser les
beaux seins de Marie, tout en lui présentant mon sexe à sucer, ce qu’elle
fait avec gourmandise. Ils jouissent ensemble puis Marie glisse sur le côté,
je lui fais remonter son désir en la branlant puis nous nous mettons en 69
et je la lèche doucement en aspirant son clito.

Son plaisir monte et je la prends en levrette sur le tapis tandis qu’elle
suce à nouveau Bruno. N’y tenant plus, je jouis dans sa chatte car elle est
trop chaude et excitante. Marie semble satisfaite mais elle en veut encore
car c’est une vrai gourmande de sexe ! Nous nous caressons mutuellement avec
douceur, Bruno me branle tandis que je lèche la vulve de Marie. Cela
l’excite à nouveau et elle nous dit qu’elle veut réaliser son fantasme
d’avoir deux hommes pour elle en même temps. Elle demande à son mari de
s’allonger et elle vient s’empaler sur sa queue bien dure en s’activant. De
ses deux mains, elle écarte les lobes de ses fesses et me montre son joli
petit cul en me demandant avec vice de venir en elle ! Je lui caresse le
cul, lui passe un gel intime pour mieux la lubrifier, lui introduit un puis
deux doigts dans petit trou et elle commence à gémir et à me réclamer.

Muni d’un préservatif, je présente ma bite devant son anus, la position
n’est pas facile et avec beaucoup de douceur, je force lentement son anus si
délicat. Elle se détend et mon sexe la pénètre doucement mais sûrement. Je
sens que je la perfore car elle est étroite, Bruno ne bouge plus dans sa
chatte et une fois que je la sodomise bien à fond, nous prenons ensemble le
même rythme de va et vient, lentement puis de plus en plus vite. Marie est
tellement excitée d’être prise en sandwich, qu’elle crie son plaisir, nous
dit d’accélérer encore et notre chevauchée double devient de plus en plus
endiablée car elle nous excite comme des fous avec son cul chaud et mouillé.
Marie ne tient plus et elle se met à jouir en criant son plaisir de la
double pénétration et cela déclenche le nôtre et nous explosons tous les
deux en elle pour une grande jouissance à trois. Marie reprend ses esprits
et nous traite de beaux vicieux mais nous dit qu’elle a adoré d’être prise
ainsi et qu’il faudra vite recommencer….. « 

Ce contenu a été publié dans Histoires, Récits, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>