Melina, travesti amateur 2 – Une petite récréation par Melina

 

Melina, travesti amateur
2 – Une petite récréation
par Melina


Bonjour mes chéries et chéris

C’est à nouveau, moi, Melina travesti bi de 40 ans sans tabous, habitant le Val de Loire

Je vais vous raconter une petite récréation qui s’est déroulée en décembre chez moi entre midi et 14 heures…

Un midi, j’avais rendez-vous à la maison avec Jérôme, un homme qui m’avait contacté suite à mes nombreuses annonces sur le net. Donc, j’arrivais vite du travail, retirais veste, chemise et pantalon pour me retrouver en guêpière et bas Je filais à la salle de bain, me maquillais, puis direction ma chambre pour m’habiller. Je mis un ensemble jupe chemisier noir et redescendit au salon. La sonnette se déclencha et Jérôme était là; je le fis donc entrer, lui demandai s’il désirait boire quelque chose et le fit entrer au salon. La sonnette retentit presque immédiatement, et là, il y avait Alain, mon amant régulier du jeudi midi. Je les présentais l’un à l’autre et leur amenai à chacun un café.

Alain ne perdant jamais de temps, s’était déjà mis entièrement à poil. Jérôme en fit donc autant. Alain voyant la queue de Jérôme lui demanda s’il pouvait le sucer et comme Jérôme n’est pas égoïste il le laissa faire. Ne voulant pas rester en plan, je pris celle d’Alain en mes lèvres et nous nous suçâmes en chœur. Après cet interlude, Jérôme me demanda de venir devant lui, ses mains prirent possession de mes hanches, glissèrent lentement vers le bas de ma jupe et la relevèrent lentement. Puis, il quitta mes hanches pour caresser mes jambes, mes cuisses et enfin mon clito au travers de mon string. L’écartant, il fit jaillir mon clito et le prit en bouche. Alain lui, continuait de le sucer pendant ce temps là. Après, il laissa mon clito et me demanda de l’embrasser, nos langues se mélangèrent fébrilement, Alain ayant terminé avec la queue de Jérôme, se leva, se mit derrière moi et m’enfonça sa belle queue dans ma « chatte », sa queue connaît bien cet endroit qu’elle visite presque toutes les semaines, sans que sa femme le sache, bien entendu.

Bon, j’étais là à rouler un super baiser baveux à Jérôme, Alain m’enculant lentement et de toute la longueur de sa queue. Je me cambrai pour qu’il soit bien au fond de mon ventre, alors Jérôme quitta ma bouche et se laissa glisser pour prendre mon clito dans sa bouche et m’offrir sa queue à sucer, ce que je fis bien entendu. Ensuite, nous étant redressés, Alain demanda à Jérôme s’il aimerait prendre sa place, réponse positive, il était venu de Blois rien que pour çà, me foutre sa queue dans le cul. Il n’allait donc pas refuser. Je me mis à quatre pattes sur le canapé, et offrit ma croupe à ses assauts. virils, je peux vous le garantir. Alain lui me mit sa queue dans la bouche et je le suçais tout en recevant les coups de boutoir de Jérôme Et là je pris mon premier pied, je jouis du cul, comme les femmes de la chatte et je peux avoir plusieurs orgasmes à la suite, c’est divin.

Il se retira de mes reins, et Alain lui demanda s’il serait d’accord pour l’enculer. Je lui dis qu’Alain adorait avoir lui aussi une queue dans le cul, mais qu’avec moi il n’avait que des godes. Alors il accepta, Alain se mettant en position, cul bien tendu vers la queue de Jérôme et celui ci s’enfonça dans ce cul offert. Je pris position sous Alain et me mit à le sucer en même temps. J’entendais mon amant soupirer d’aise, une vraie petite salope lui aussi. Jérôme se retira ayant peur de jouir. Alors on proposa à Jérôme d’y passer lui aussi, puisqu’il aimait mettre sa grosse bite dans le cul des autres, il fallait qu’il aime aussi en avoir une en lui. Je le préparais avec une feuille de rose, puis Alain se mit derrière lui et lentement il enfonça sa queue en lui. C’est la première fois que je voyais cette queue qui me prend régulièrement, s’enfoncer dans un cul. J’imaginais que c’était le mien et je trouvais cela très beau. Je contournai le canapé et mis mon clito dans la bouche de Jérôme, lui aussi c’est une salope. Puis Alain se retira, lui demanda s’il avait aimé et vu la tête de Jérôme, la réponse fut oui. Je les quittai pour m’installer sur la table, me couchai dessus, relevai mes jambes et leur montrai qu’ils avaient un devoir à faire. Alors Alain vint se placer contre la table, m’attira à lui et m’encula de toute la longueur de sa queue.

D’un seul coup. mon portable sonnant à ce moment là, Jérôme me l’amena, décrochant j’eus la surprise d’entendre Andréa , une « sœur » de la région qui voulait avoir de mes nouvelles. Mes halètements là renseignèrent très vite et je lui racontais ce que l’on me faisait, mais j’avais du mal à parler, alors Jérôme prit le combiné monta sur la table me mit sa queue dans la bouche et expliqua tranquillement la scène à Andréa, lui décrivant ma tenue, ce que je faisais ou que l’on me faisait et précisant que j’étais une véritable chienne assoiffée de sexe. Andréa nous laissa nous occuper et Jérôme demanda à remplacer Alain. Comme ils sont tous les deux civilisés, Alain laissa sa place et prit celle de Jérôme

J’entendis Jérôme dire que mon cul était doux et chaud comme une chatte, compliment qui me fit énormément plaisir. Et là je repris mon pied par un orgasme qui me fit presque choir de la table, Jérôme était étonné, mais Alain avait l’habitude de me voir jouir comme une folle et de ne plus être maîtresse de mon corps à ce moment là. J’avais besoin de quelques moments de tranquillité, car il fallait que je retrouve mon souffle et que mes jambes puissent de nouveau me porter, je ne tenais plus debout ayant les jambes flageolantes. Ils en profitèrent pour se sucer mutuellement, puis Alain s’empala sur la queue de Jérôme, voyant cela et ayant récupérée, je m’empalais moi aussi sur celle d’Alain. Il était aux anges, une queue dans le cul et la sienne dans le mien. Le sandwich, c’est merveilleux.

Le temps passant, Alain me dit qu’il devait retourner au travail, Jérôme me précisa que lui aussi il devait malheureusement partir. Alain adore que nous finissions par un éjac faciale, je m’agenouillais devant Jérôme, le suçait pour le faire jouir et il se retira de ma bouche pour m’asperger le visage de son sperme. j’avalais tout ce que je pouvais et Alain prit sa place et la scène se répéta de nouveau.

Puis Jérôme se rendit à la salle de bain et je l’entendis uriner, je me précipitai vers lui, mais il venait de finir. Je n’eus droit qu’aux quelques gouttes restantes. j’aime aussi que l’on me pisse dans la bouche ou le cul. Ils se rhabillèrent et me laissèrent seule. Mais j’avais encore envie de sexe. Alors je me rhabillais moi aussi, me remaquillais, prit ma voiture et me dirigeais vers un petit bois tout proche où je pus draguer afin de subir de nouveaux outrages de parfaits inconnus.

Bisous
Mélina

Ce contenu a été publié dans Histoires, Récits, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Melina, travesti amateur 2 – Une petite récréation par Melina

  1. Carantin dit :

    Pas mal du tout et ça m’a rappelé des souvenirs. J’ai visité pendant quelques temps un joli petit travesti très sympa, très féminin et jolie bite. Un jour il m’a proposé de faire un trio avec un autre client. Inutile de dire que l’on s’est tous sucét et enculét joliment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *