Les pièges de l’Internet de charme

Faux sites gratuits – Sites payant suspects – Spams – Virus
le site de Vassilia vous met en garde

Faux sites gratuits
« Pas de carte bleue et pas d’abonnement » Qu’ils disent !

Par contre ces sites, qui n’ont aucun scrupule vous proposent de télécharger
un kit de connexion. Une fois ce téléchargement effectué, vous quittez votre
fournisseur d’accès Internet et vous vous retrouvez connecté à votre
opérateur téléphonique qui applique le tarif demandé par l’auteur du site
(et qui lui en reverse la plus grosse partie). Les tarifs sont démesurés et
il n’est pas rare d’en trouver autour de 1 euro la minute !
Ne téléchargez jamais aucun kit de connexion !

Certains sites n’hésitent pas à vous « conseiller » cette connexion un nombre
invraisemblable de fois avec une accumulation de pop up successifs, afin de
vous pousser à faire une fausse manœuvre. Si c’est le cas, fermez votre
navigateur.

Et si par mégarde, vous avez téléchargé le kit en question, détruisez-le
sans l’avoir ouvert.

Peut-être serez vous tenté de dire  » Après tout on ne vit qu’une fois et
je peux me connecter 10 minutes, n’étant pas à 10 euros près !

Mauvais calcul ! Sur un site de strip-tease par exemple, la fille a
instruction de ne commencer (je dis bien de commencer) à se déshabiller qu’au
bout d’un certain temps… et de fil en aiguille c’est bien une heure que
vous allez perdre…

 

Sites payants suspects
Il existe des sites payants pas trop chers. Le principe me déplait, mais
quand ça reste raisonnable, qu’on s’y retrouve et si on n’en fait pas une habitude… Après tout pourquoi pas, il n’est jamais interdit d’être tenté…
Méfiez vous tout de même : Si la majorité des sites payants sont honnêtes,
rien n’est jamais sûr ! Tous les sites vont vous dire que la transaction
est sécurisée grâce à machin bidule.com… c’est souvent vrai, c’est parfois
faux ! Méfiez vous des sites inconnus, des sites qui se sont créés juste
avant-hier….

 

L’arnaque à la vérification :
Vous souhaitez aller dans la partie privée de glopglop.ru. On vous invite à
payer 8 euros. Vous vérifiez, ça semble sérieux, on vous dit que c’est
sécurisé par machin chose. Vous vous lancez ! On vous prévient que vous
allez recevoir un email de confirmation de transaction qui vous donnera un
code d’accès.

Parfois on ne reçoit rien du tout, vous allez tempêter, protester… en vain…

Mais il y a pire : Par exemple, cet email vous allez le recevoir, et il sera
comme ceci :

 » Attention votre transaction ne peut être vérifiée, veuillez nous
indiquer par email votre numéro de carte, son échéance, votre nom et votre
prénom, votre adresse, votre numéro de téléphone…. « .

C’est assez grossier, mais il faut croire que ça marche ! Ne répondez jamais
à ce genre de mail, ne tenez pas compte des arguments juridiques invoqués,
ils sont bidons. Vous aurez perdu 8 euros, tant pis !
C’est aussi pour cette raison qu’il ne faut jamais engager de grosses sommes
sur Internet avec des sites douteux

 

Spam
Au départ, il s’agit de robots qui visitent les sites et qui enregistrent
toutes les adresses email qu’ils rencontrent (sont visés particulièrement
les sites avec forum et les sites avec annonces). Ce n’est d’ailleurs
absolument pas limité au domaine érotique… Sont visités aussi vos cookies
et votre cache internet. Ces adresses circulent ensuite, renseignent des
bases de données puis servent à faire de la publicité ciblée en très grosse quantité pour des sites. Ces messages sont appelés spams.

 

Virus
On reçoit parfois des messages nous prévenant que Vassilia contient des
virus.
On peut vous rassurer : il n’y a aucun Virus sur mon ordinateur personnel !
Il n’y a aucun virus sur le serveur hébergeant Vassilia.net !
Et pourtant des gens reçoivent des messages porteurs de virus avec notre
mail en  » expéditeur  » Quel est donc ce mystère ?

Voilà comment fonctionnent les virus de la dernière génération :

Sur un ordinateur infecté, le virus va faire 2 choses :
- détruire des données du disque dur
- saboter le système d’exploitation et les programmes installés
Mais avant il va chercher à se répliquer ! Comment fait-il ?

1) Il scanne le disque infecté, compile toutes les adresses emails qu’il va
y trouver (sur le logiciel de messagerie, sur les carnets d’adresses
annexes, sur les pages web visitées et stockées en cache sur le disque….)

2) Il va renvoyer un mail porteur de virus à toute la collection de mail
ainsi constitué.
L’une des adresses email sera choisie de façon aléatoire pour servir
d’en-tête expéditeur à l’ensemble de ces messages.

 

Les pop-up :
Vous ouvrez un site en surfant et des fenêtres n’arrêtent pas de s’ouvrir
partout, c’est super énervant, on ne sait plus où on en est, parfois le
navigateur (quand ce n’est pas l’ordinateur) plante. Et franchement on se
demande l’efficacité de ce truc. Pénible de pénible.

Il existe des solutions pour bloquer les pops up

Aller sur la page d’accueil de www.google.fr, installez la barre d’outil
Google et activez le bouton de blocage des pops ups

 

Faux virus, fausses rumeurs et compagnie : (les
hoax)
De temps à autre, du courrier arrive dans vos boites, véhiculant les
rumeurs les plus folles (nouveau virus, astuces liées aux téléphones
mobiles, écrans qui explosent, sites pisteurs, joystick qui rend fou,
préservatifs poreux et que sais-je encore…). Avant de transmettre les
messages à tout votre carnet d’adresses -comme vous le demande le dit message-
vérifiez si l’info en question n’est pas de l’intox, il y a un site pour
cela : http://www.hoaxbuster.com

Comment se protéger des virus et des spams :

Virus
1) La peur des virus ne doit pas conduire les internautes à cesser toute
activité de messagerie (ou à les limiter)

Personne actuellement ne peut faire l’économie d’un antivirus. Il
est d’ailleurs regrettable qu’il n’en soit pas fourni un d’office lors de
l’achat d’un micro-ordinateur.

Nous vous communiquons l’adressse d’un anti virus en ligne : Ça ne vous
dispensera pas d’en acheter un, mais au mois vous saurez si vous êtes
contaminé
http://www.secuser.com (dans la section virus, choisissez anti virus gratuit)

2) Votre antivirus doit analyser les pages Internet, les scripts, et surtout
les messages entrants.

3) Si pour une raison ou une autre vous ne souhaitez pas activer la
protection des messages entrants, n’ouvrez jamais une pièce jointe non
sollicitée (notamment aux format « scr » ou « exe ») Attention aussi aux faux
formats, c’est ce qu’il y a après le dernier point qui compte : ainsi par
exemple) nana.jpg.exe n’est pas une image mais bien un programme exécutable.
Un message d’une de vos relations avec une pièce jointe peut s’avérer être
un leurre. Ne l’ouvrez pas si vous n’attendez rien. Contactez votre relation
(sans utiliser le mode réponse, inutile de prendre le risque de lui envoyer
un virus) et demandez lui si c’est bien lui qui vous a envoyé ce message

4) Si vous n’avez pas d’antivirus courez en acheter un et en attendant
suspendez toutes vos activités Internet, que vous soyez contaminé ou non !

5) Une autre solution consiste à ne pas se servir des services de
messageries proposés par les grands fournisseurs d’accès (club-internet,
free, aol….) mais de messageries web comme Hotmail, Caramail, Yahoo…. Là
les virus ne passent pas. De plus cette solution est idéale pour ceux qui
cherchent la confidentialité. Vous pourrez de plus consulter vos messages
à l’extérieur…

 

Spams
Je pense qu’on peut vivre avec, quand je vois des pubs dans ma boite aux
lettres de mon immeuble, je jette, je fais pareil avec les spams.

Sinon les messageries web proposent des filtres de « messages non sollicités »
qui sont plus ou moins fiables

 

**************************************************
Il y a les pièges pour les internautes, mais il y a aussi les
pièges pour les webmasters

Les sites voleurs
 

Je conçois parfaitement qu’on puisse se faire de l’argent sur Internet, si on le fait avec conscience professionnelle et honnêteté. Il faut savoir que le revers de la médaille sera (souvent) la recherche de l’audience pour l’audience et par conséquent des concessions  » commerciales  » de tout ordre.
Mais bon, la société est marchande, ce n’est pas nous qui allons la changer.
Par contre nous assistons en ce moment à une recrudescence de sites usant de procédés qu’il faut bien appeler malhonnêtes.

 

Les voleurs de titres
Certains détournent la façon dont le moteur de recherche Google indexe les
sites web. Ainsi ils créent des pages html avec tout un tas de titres
utilisant tous les mots clés possibles et imaginables qu’on emploie dans le
domaine du sexe. Là où ça ne va plus, c’est quand dans ces mots clés on
trouve des titres de sites connus (Vassilia, Revebebe). L’internaute clique
dessus et se trouve redirigé vers une page payante. S’il cherchait à retrouver Vassilia, il en conclut qu’on est devenu un site commercial et ne nous recherchera plus… Cela nous fait donc un lecteur de perdu (jusqu’au jour où il nous retrouvera éventuellement grâce à un lien sur un autre site). Ce procédé est dégueulasse (en plus d’être stupide) et bien sûr les
animateurs et propriétaires de ce genre de sites sont introuvables et il n’y a aucun vrai mail pour communiquer.

 

Les voleurs de travail
Pire encore : Alors que certains se crèvent le cul pour publier des
histoires, en les sélectionnant, les corrigeant, les illustrant, les
présentant. (C’est quand même entre 30 et 75 minutes de travail par récit !)
certains sites les piquent sans aucune vergogne. J’ai ainsi trouvé sur la
partie gratuite d’un site payant près de 5000 récits provenant tous du stock
de Revebebe. Le site avait un mail, j’ai donc écrit :
 » Le mode du web est vraiment étonnant, ça vous aurait vraiment dérangé
beaucoup de demander leur autorisation aux auteurs avant de les publier ?
Dans votre frénésie de publication vous n’avez même pas trié, et on trouve
là dedans des textes internes au site revebebe. Doit on rire ou doit on
pleurer ?

Et voilà sans commentaire la réponse du salopard de service !

 » Je n’ai pas le temps d’envoyer de mails aux auteurs, encore moins le
temps de trier.
Chacun run son business comme il veut, ok ?
Tu devrais rire, autant te faire plaisir, car pour moi ça ne change
absolument rien. « 

Et depuis, le mail de ce site de voleurs ne fonctionne plus…

**************************************************
Une page expliquant de façon très complète les différentes arnaques du net, à lire absolument

**************************************************
Nous avons reçu cette astuce que nous vous livrons « sans aucune garantie » :
(15/04/04)
Halte aux virus
Depuis quelques semaines, vous vous êtes sans doute aperçus que des virus se
transmettaient via les carnets d’adresses, entre les spams et le reste, ça
devient infernal. Nous en sommes quasiment tous victimes et nous nous
« polluons » les uns les autres sans le vouloir.
Pour tous ceux qui l’ignorent, plusieurs virus s’étendent seuls, ils
s’acheminent eux-mêmes à tous les contacts de votre carnet d’adresses.
Si vous voulez éviter cette situation, voici un truc efficace qui ne vous
protégera pas contre l’arrivée de nouveaux virus, mais qui empêchera les
virus, si vous en recevez, de se répandre par l’intermédiaire de votre
carnet d’adresses vers vos contacts.
Créez un nouveau contact dans votre carnet d’adresses au nom de : 0000 sans
y inscrire d’adresse e-mail et sans autre détail.
Ce nouveau contact s’installera en premier, sur votre liste. Si un virus
tente de faire parvenir un message à tous les contacts de votre liste, il
commencera par essayer de l’envoyer à votre premier contact (0000) mais
puisque ce dernier ne contient pas d’adresse, votre ordinateur réagira
automatiquement (en faisant une  » erreur « ) et le virus s’arrêtera, sans
avoir contaminé qui que ce soit d’autre.

Webmaster_Vassilia

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Histoires, Textes divers, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>