La blancheur immaculée de ta raie des fesses par Serge Virinoviev

La blancheur immaculée de ta raie des fesses
par Serge Virinoviev

La blancheur immaculée de ta raie des fesses

Ta culotte je fais glisser sur tes cuisses
Tandis qu’allongée sur le ventre tu souris,
M’offrant la vue de ton derrière tout lisse
Dont tu sais combien je peux être épris.

Je vais pouvoir explorer ta raie des fesses,
Objet de mon désir qui fait que je bande.
Tu me les ouvres attendant mes caresses
Car de mes lèvres sur elles tu es si friande.

Ta raie du cul je lèche avec gourmandise
Vénérant la douceur de sa peau si soyeuse,
Atteignant enfin ton anus que je divinise,
Te sentant enfin émoustillée et fiévreuse.

Les doux parfums odorants de ton intimité
Me chavirent au point de me rendre ivre.
A les humer, les respirer, je suis transporté,
Je m’en délecte quand ton cul tu me livres

Ton orifice de Sodome ma bouche excite
Le couvrant de baisers plus qu’audacieux.
Il s’ouvre et ma langue répond à ton invite
Pénétrant au fond de ton endroit si précieux.

Tu halètes, tu geins, ton bassin va et vient,
Ton fourreau anal me comble de bonheur,
Ta main cherche ma bite puis me la tient
Prisant sa raideur, sa dureté et sa chaleur.

C’est ainsi qu’attentionné je t’ai fait jouir
Quand ton cul fut saisi de tressaillements,
Alors que moi ne pouvant plus me contenir
Entre tes doigts j’ai éjaculé longuement !

Serge Virinoviev

 

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>