Ma femme me fait boire mon sperme par Benoît01

Bonjour, je voudrais simplement témoigner et vous raconter le petit détail original de ma vie sexuelle. Je vis en couple avec ma femme depuis 5 ans. Sexuellement parlant, notre relation est plutôt « normale », mais j’ai toujours eu un appétit sexuel supérieur à celui de ma femme, ce qui fait que bien souvent il me faut user de beaucoup de persuasion pour arriver à mes fins, et je dois avouer qu’il m’arrive aussi parfois de rester sur ma faim…

Bref, il y a deux ans, un jour où j’insistais devant le refus de ma femme de s’offrir à moi, elle proposa de me masturber pour faire passer mon excitation, mais à la condition que je boirais la totalité de mon sperme après avoir joui. J’étais très excité et j’avais envie que ma femme me soulage, aussi j’acceptais immédiatement, sans penser aux conséquences. Elle me répéta la condition et je renouvelais ma promesse de m’y soumettre. Elle ouvrit alors le haut de son pyjama de soie, tout en gardant le bas car elle ne souhaitait pas m’offrir son intimité ce soir-là, et me dit de m’installer a califourchon au dessus d’elle. Elle me masturba alors en me répétant que je devrais tout boire. Lorsque je jouis, elle orienta bien mon sexe pour que tout le sperme coule sur son ventre, autour de son nombril et elle me demanda immédiatement après de tout lécher. Mais maintenant que j’avais joui, je n’avais plus du tout envie de boire ce liquide gluant et à l’odeur peu engageante. Lorsque je lui dit cela, elle se mit en colère, attrapa ma tête à deux mains et tirant sur les cheveux, me colla la face à son ventre en me disant de boire d’un ton impérieux et de ne pas en laisser. La tête écrasée dans le liquide que je reniflais maintenant de près, je décidais donc de m’exécuter me disant qu’il valait mieux en finir rapidement plutôt que d’avoir le nez dedans comme ça. Je me mis donc à lécher mon propre sperme à grands coups de langues sur son ventre et dans son nombril. J’eus alors la surprise de l’entendre se mettre à gémir. Elle se tortilla (sans pour autant relâcher son emprise sur ma tête) et elle eu un superbe orgasme, alors que je n’avais même pas pu caresser ni découvrir son intimité.


Une fois que nous eûmes repris nos esprits, nous eûmes l’occasion de discuter de tout ça. Elle m’avoua avoir eu beaucoup d’excitation et de plaisir. Quant à moi, je ne peux pas dire que j’avais apprécié cette boisson inattendue, mais le fait d’avoir senti ma femme jouir par ce simple jeu n’était pas pour me déplaire. Je lui en fit part et, de nouveau gagné par l’excitation en y repensant, j’eu la faiblesse de lui proposer de boire mon sperme aussi souvent qu’il lui plairait, à condition qu’elle m’y force un peu comme elle l’avait fait ce soir. Cette proposition faite à la va-vite dans un moment d’excitation est en fait devenue une sorte de contrat auquel je dois me soumettre. En effet depuis ce soir là, je crois que je n’ai pas joui une seule fois (en présence de ma femme) sans être contraint par elle plus ou moins de force de boire mon sperme. Lorsque nous faisons l’amour, le plus souvent elle me demande de me retirer juste avant l’éjaculation et de jouir sur son ventre (ou sur son dos si nous étions en levrette), et je dois tout lécher. C’est assez frustrant pour moi de devoir pratiquer le coït interrompu, mais elle aime tellement cela que je cède à généralement à son caprice. De toutes façons, même si j’ai le droit de jouir en elle, ce qui est désormais très rare, je dois ensuite me retirer délicatement pour ne rien laisser s’échapper et venir boire à sa vulve ma propre semence. Auparavant ma femme recrachait mon sperme après une fellation. Désormais, elle garde tout et m’embrasse pour me rendre mon du, que je dois avaler ! Dois-je aussi vous dire que ma femme, qui m’avait toujours refusé la sodomie, m’a depuis proposé d’essayer, à la condition que vous devinez : j’ai du boire mon sperme coulant de son anus !

Pour conclure, notre sexualité est un peu « hors norme » désormais, mais je suis comblé car son appétit sexuel a grandi et correspond donc mieux au mien. De plus lorsqu’il lui arrive malgré tout de ne pas avoir envie, elle a toujours la gentillesse de me soulager à la main, ou de me permettre de le faire moi-même, si je suis prêt à en payer le prix, un prix que je connais bien maintenant !

Benoît


Vous souhaitez, vous aussi nous faire parvenir une courte confession ! Postez-la dans les forums !

Ce contenu a été publié dans Confessions, Histoires, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Ma femme me fait boire mon sperme par Benoît01

  1. dedauder dit :

    Je le fais très régulièrement d’allez boire mon sperme dans la chatte de ma femme et j’adore.

  2. Darius dit :

    C’est un fantasme, rien qu’un fantasme, dans la réalité quand on jouit on a plus envie de fumer une clope que d’avaler son sperme même si c’est pour faire plaisir à Madame

  3. ovethere dit :

    La photo est jolie, le récit est ennuyeux

  4. Ceptik dit :

    La confession peut sembler intéressante, mais je n’y crois pas une seconde. Boire du sperme en pleine période de stress post ejaculatoire, ça me paraît relever plus du fantasme que du vécu. OK tout le monde à le droit de fantasmer et de le raconter, mais là c’est présenté comme une confession, je suis sceptique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *