Du devoir au plaisir conjugal par Serge Virinoviev

Du devoir au plaisir conjugal
par Serge Virinoviev

Du devoir au plaisir conjugal

Vous les hommes mariés, les bons époux,
Vous qui êtes fiers d’exhiber votre alliance,
Comprenez quel peut être mon courroux
Face à une expression manquant d’élégance.

Au nom de la loi il vous faut accomplir
Ce que le Code Napoléon autrefois appela,
Le devoir conjugal, il y a de quoi défaillir !
N’est-ce pas désolant et je dis halte-là !

Le législateur se doit de revoir ce terme féodal
Et repenser cette notion surannée de devoir
Afin de lui substituer celle de plaisir conjugal,
Expression que je m’engage à promouvoir !

Ce serait quand même moins incommodant,
La libido n’ayant que faire d’obligations,
Le plaisir charnel en aucun cas ne s’accordant
Avec des contraintes, quelle aberration !

La sagesse et le désir ne font pas bon ménage,
Alors oubliez vite la décence et la routine,
Place au soixante-neuf, assez d’enfantillages,
Noyez-vous dans le sperme et dans la cyprine.

Place à la sodomie, pour elle comme pour lui,
Oubliez la morale qui cet acte condamne !
Oui à la fellation, au cunnilingus, plus d’ennui,
Que sous votre couette souffle la tramontane !

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>