Textes et histoires

Bienvenue dans la zone « textes et histoires » de Vassilia.

Cette page est une présentation et un sommaire de cette partie avec liens vers les sous-rubriques.

Bonnes lectures et bonnes découvertes.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires.

——————

Envoyez nous vos histoires, vos confessions, vos poèmes….
Nous nous ferons un plaisir de les publier !

Adressez les nous par mail en pièce jointe : vassilia2@orange.fr

 

Vous pouvez réagir sur cette page :

Anecdotes coquines, questions osées, suggestions, points de vue…
Ne vous gênez surtout pas !

158 réponses à Textes et histoires

  1. Getz dit :

    Une suggestion
    Un texte SF décrivant l’amour entre robots

  2. Andros dit :

    Samedi dernier ma femme m’a attaché nu sur une chaise à 8 heures du matin après avoir pris notre petit déjeuner ensemble. A 9 heures elle a ouvert la porte à deux types que je n’avais jamais vu, elle les a sucé, et ils l’ont baisé et enculé.. A 11 heures elle est partie en course. Elle n’est revenue qu’à 16 heures, Je n’avais pas pu me retenir de pisser et m’était fait dessus. Elle m’a traité de cochon et s’est mise à rire avant de me détacher. Puis elle m’a demandé si son petit scénario m’avait plu, je lui ai répondu que oui et on a fait l’amour

  3. Varna dit :

    Merci Vassilia de m’avoir déculpabilisé, Maintenant grace à vos histoires, je n’ai plus honte de ce que je fais. Merci encore

  4. Yvert dit :

    J’aime trop les bites ! Je les suce et je me fait prendre.

  5. Hector dit :

    J’avais sympathisé à la terrasse d’un bistrot avec une grande bringue brune, 1,80 m très beau visage. Au bout d’un moment elle me propose de la suivre chez elle. Manifestement elle avait le feu au cul. On y va, elle m’offre un Gini, et direct la chambre où on se met à poil er où on commence à se faire de gentils préliminaires. La porte s’ouvre, c’était sa mère, cinquante ans, bien conservée aussi grande que sa fille. « Je vous laisse ou je participe ? » « Non viens Maman, on va s’éclater ! ». Me voilà entre la mère et la fille. Je ne vous raconte pas tout sauf qu’à un moment la plus jeune a offert sa chatte à sa mère. Je n’en revenais pas et à la fin j’ai eu droit à une pipe a deux bouches.

  6. Jodie dit :

    Ma copine Caroline se vantait d’avoir des relations sexuelles avec son chien (un border collie) Je l’ai mise au défi de me faire une démo. Elle ne s’est pas dégonflée, elle s’est d’abord fait lécher la chatte, puis elle a sucé la bite du chien. Puis c’est elle qui m’a mise au défi de l’imiter. J’étais alors dans un état d’excitation qui a fait que je n’ai pas hésité et je me suis retrouvé avec la bite du dog dans la bouche. Merci Caroline de m’avoir fait découvrir ce plaisir tabou

  7. Messian dit :

    J’ai eu plusieurs expériences scatos, la dernière avec un escort domina en Allemagne. Elle m’a chié dans la bouche, j’ai léché mais je n’ai pas ingéré. Une autre fois la fille avait conservé son caca dans un pot de chambre elle s’est badigeonné les fesses et les seins avec et m’a demandé de lécher. Mais le plus hard ça a été quand une domina a enduit de merde la bite d’un autre soumis et m’a demandé de faire le nettoyage

  8. Monod dit :

    Quand ma mère est excitée et que nous sommes tous les deux, ma mère m’ouvre ma braguette et me suce la bite. Je voulais l’écrire en « histoire » pour votre site, mais je ne suis pas très doué

  9. Elisson dit :

    Ce soir-là je suis en boîte de nuit, je suis totalement défait, presque mal.
    Je réussis pourtant à ramener une fille chez moi. Je vous avoue que vu mon état tout ce qui m’importait c’était le passage à l’acte au plus vite.
    On arrive chez moi, on se chauffe, je commence a bander…
    Et elle aussi.

  10. Dubois dit :

    Hier, dans une sex shop près de Montparnasse, dans une cabine non fermée un travesti en jupette se faisait peloter la bite par un jeune. Je mate, le travesti me fait signe d’entrer, je le fais. Le travesti me demande de m’approcher et me roule une pelle. Voilà que je bande comme un malade, le jeune me tripote la braguette et comme je me laisse faire il me sort ma bite et la branle. Puis se baisse pour me sucer. Pendant ce temps-là je fouille dans les dessous du travesti, j’atteins sa bite que je dégage et me la mets dans la bouche. La porte était restée ouverte et deux mecs nous matent en se branlant. D’habitude je sais me contrôler mais là l’excitation était trop forte, je jouis dans la bouche du jeune.

  11. Eric dit :

    Eric 40 ans, marié, hétéro. Mon voisin avait des problèmes avec sa connexion internet, je l’ai dépanné et l’écran s’est rallumé sur une page gay. Il est devenu tout rouge « Je ne suis pas gay mais dès fois j’aime bien regarder… » qu’il me dit. Je le rassure en lui disant que ça m’arrive aussi. « Et t’as jamais eu envie de passer à l’acte ? » qu’il me demande.. « Quand j’étais au collège, j’ai sucé quelques bites mais c’était il a vingt ans ! » « Et tu n’as jamais recommencé ? » « Disons que je n’ai pas eu l’occasion » « Tu ne veux pas qu’on s’amuse un peu ? » qu’il me répond en se touchant la braguette. Je n’ai pas répondu mais il a sorti sa bite, je l’ai caressé puis hop dans ma bouche. Que c’était bon ! « Tu veux qu’on se fasse une pine au cul ? » « Oui je veux bien ! » On ne me l’avait jamais fais mais je m’étais déjà en introduit de godes. J’ai aimé.

  12. Caramel dit :

    J’étais en déplacement pour quelques jours à Lyon et on m’avait indiqué une boite sympa. J’essaie de draguer et me paye quelques râteaux, quand un joli travesti se pointe à mes côtés en me racontant des trucs incompréhensible. On se tape la discute, puis il me drague carrément et quand il a approché son visage du mien, je ne sais pas ce qui m’a pris mais je me suis laissé faire. Moi l’hétéro pur et dur, embrasser un travelo ! Je n’avais pourtant pas bu grand-chose. Le mec me propose de m’emmener je ne sais pas où, je refuse et vais pour le laisser planter là, mais il me colle sa carte de visite dans les mains. En rentrant à l’hôtel je n’ai pas arrêté de fantasmer sur ce beau travelo. Le lendemain je l’ai appelé et on a couché ensemble, c’était sympa

  13. Carl-Albert dit :

    C’étati à un mariage. Le trajet étant long pour rentrer chez moi je demande poliment si je peux dormir chez les mariés et ils acceptent et que c’était la nuit. Le mari lui s’endort mais la meuf va fumer dans le balcon ; je vous épargne tous les détails, on discute et on aborde des sujets plus chauds et pour une raison que je ne parrel plus j’ai excité la mariée et j’ai réussi à gratter une pipe, elle ne voulait pas aller plus loin car elle se sentirait trop mal, et le mari ne l’a jamais su

  14. Cholet dit :

    Je fréquentais maîtresse Julia depuis près d ‘un an, humiliations, cravaches, pinces, urine, crachat, godes… toute la gamme quoi ! Et ce jour là elle avait dans son donjon un mec tout nu attaché par devant sur une croix de st André. Après quelques coups de cravaches, elle m’a ordonné de le sucer. J’ai refusé, elle m’a re-cravaché durement et m’a réitéré son ordre. Je me suis approché et me suis retrouvé avec la bite du mec en bouche. J’avoue avoir pris un certain plaisir à faire ça. Le mec a bandé dans ma bouche. Maîtresse m’a félicité et m’a dit que la prochaine fois elle me ferait enculer… Et la fois suivante quand je suis arrivé, Maitresse m’a demandé « tu sais ce qu’il va t’arriver aujourd’hui ? »  » Oui maitresse, je viens pour me faire enculer. Depuis je suis accro.

  15. Harivel dit :

    A Arcachon, je vais boire un verre avec une meuf asiatique rencontrée sur une application en après-midi et on décide de finir la journée chez elle, je la tringle et je finis en déversant tout sur son ventre. Elle appelle son chien qui vient lécher ma semence, Dingue !

  16. Walter dit :

    J’étais jeune et ce jour-là, j’ai eu envie d’aller aux putes, Mon choix se porte sur une nana un peu chubby tout de noir vêtue. En haut elle me demande si je souhaite être dominé, je lui dis d’accord ! Elle m’a fait mettre des bas de femme et elle m’a gode-ceinturé après. Elle m’a ensuite demandé si je ne préférais pas une vraie bite au lieu du dildo. Je ne savais pas quoi répondre. Elle me dit de revenir à 19 heures précise… Une fois dehors j’ai gambergé, j’y vais-t-y, j’vais-t-y pas ? Finalement je me suis dégonflé.

    • Cholet dit :

      Et tu as regretté de ne pas l’avoir fait ?

      • Walter dit :

        Je ne sais pas si on peut parler de regret, en fait j’ai pas mal gambergé, j’ai attendu plusieurs semaines avant de retourner voir la fille et je lui ai expliqué que maintenant je voulais bien essayer.
        Elle m’a donné rendez-vous pour le lendemain et c’est comme ça que j’ai franchi le pas.

  17. Morales dit :

    En fin de soirée en boîte à moitié bourré, la seule personne qui s’intéressait à moi c’était une trans qui n’arrêtait pas de me faire du rentre dedans.
    Elle me propose de finir à l’hôtel. Par curiosité, j’accepte … Dès qu’on est entré dans la chambre il m’a fait me mettre à genoux et mis son énorme chibre dans ma bouche.
    Avec ses mains il poussait ma tête pour que son gland racle le fond de ma gorge. Et il m’insultait en brésilien pendant qu’il me defoncait la glotte.
    Le pire c’est que j’ai aimé ça. J’ai adoré sucer cette grosse queue veineuse.

    • Vasseur dit :

      Tu as joui comment ?

      • Morales dit :

        Il a voulu m’enculer, j’ai protesté mais il m’a convaincu qu’il ne me ferait pas mal, Je lui ai dit que je voulais bien essayer. J’ai vraiment découvert quelque chose, cette bonne bite qui allait et venait dans mon cul…. Je me suis branlé en même temps !

  18. Kaola dit :

    Une fois avec la mère d’un copain, le souvenir le plus marquant c’était le cunni que je lui avais fait elle se tordait de plaisir et resserrait ses jambes contre ma tête. Moi j’avais ce fantasme là, je lui ai littéralement bouffé la chatte. Le copain il nous regardait en se branlant

  19. Ariel dit :

    Je savais que mon père avait des tendances gay depuis que j’avais découvert sa « bibliothèque secrète » Parfois il s’enfermait avec le voisin (mais pas à clé). Voulant en avoir le cœur net, je rentrais dans la pièce l’air de rien et là j’ai vu mon père en train de se faire enculer. La réaction du paternel fut surprenante, pas de panique, pas de gène, pas de colère, non, il me dit simplement qu’il n’y avait pas de mal à se faire du bien et m’invita à les rejoindre. C’est ainsi que j’ai sucé la bite de mn père pendant que le voisin continuait à l’enculer. Je précise que je suis un garçon majeur

    • Maître Yoda dit :

      Une situation un peu analogue, ma mère se gouinait chaque semaine avec une copine et ne s’en cachait pas. Un jour en rigolant je lui dis que j’aimerais bien regarder. Et ma mère qui me répond que si Claire est d’accord, ça ne la dérangeait pas. Oups ! Je les ai regardé faire et je me suis tapé une érection du tonnerre de Brest. Ma mère m’a demandé de ne pas me branler. Et après qu’elles aient joui toutes les deux elles sont venues me sucer ensemble !

  20. Duchatel dit :

    Hier, j’ai eu envie de baiser ma femme de ménage. Je lui ai demandé carrément si ça l’intéresserait. Elle m’a répondu qu’elle n’avait rien contre mais que ce ne serait pas gratuit. Elle est jolie à poil, c’est une Gabonaise d’une trentaine d’année avec des seins comme je les aime. Au plumard, elle n’a pas cessé de rigoler, une bonne humeur communicative donc !

    • Jean-seb dit :

      Et c’est à cause d’une situation similaire que Dominique Strauss-Kahn s’est fait descendre ! Quelle pauvre époque !

  21. Dianne dit :

    En boite, quand un mec devient insistant, je lui dis que je me fais payer
    Trois réactions possibles
    1) le mec n’insite pas et s’en va voir ailleurs.
    2) Le mec m’insulte et s’en va voir ailleurs
    3) Le mec rentre dans le jeu et je fais la pute (ce qui me fait de l’argent de poche) L’autre soir j’ai gagné 1000 balles à ce petit jeu.
    Et je n’ai pas honte, je suis bien dans ma peau

  22. Vasseur dit :

    Samedi j’ai vécu une expérience insolite, je sais que ma femme baise avec le voisin, je ne lui en fais pas reproche parce que de mon côté je ne suis pas trop fidèle. J’étais comme tous les samedis aller au tennis. Mon partenaire n’étant pas là, je décidais de rentrer à la maison et tombait sur ma femme et le voisin entrain de forniquer. J’ai voulu me retirer mais ma femme m’a proposé de rester en me demandant si je serais capable de sucer la bite de son amant. Je ne me suis pas dégonflé et j’ai sucé cette bonne queue, et après je me suis fait prendre, c’était bon ! On s’est promis de recommencer.

  23. Malinos1982 dit :

    Ça devrait plutôt s’appeller : Sexe et Histoire !
    Je sors 😉

  24. Tardieu dit :

    Je cherche surtout des récits avec des voyeurs, j’ai l’impression que vous n’en avez pas beaucoup ?

    • Eddy dit :

      Je viens de faire un pointage sur le mot clé « voyeurisme », j’en trouve 482 !
      Aidez-vous de ce mot clé dans le nuage de mots (colonne de droite) afin de trouver les récits développant ce thème !

  25. Bachou dit :

    C’est des inventions vos histoires, c’est même pas des histoires qui sont vraies

    • Eddy dit :

      Ah, mon pauvre ! Et je vais vous faire une confidence, il parait que « La guerre des étoilées » ce n’est pas une histoire vraie non plus !

  26. Fletan dit :

    Un fonction assez peu connue, c’est la lecture à voix haute. (disponible par le menu contextuel). Avec mon voisin on s’amuse à ça, je sélectionne un récit de préférence avec de la bisexualité masculine, on écoute assis l’un à côté de l’autre. Au bout d’un moment nous sortons nos bites, on se branle, d’abord en solo puis réciproquement. Ma femme vient nous voir et nous encourage. Puis alors tout cela finit en partouze, on se suce, et ma femme se fait enculer par le voisin. Merci Vassilia.

  27. Réveillé dit :

    Vos histoires me font bien bander, merci et bravo pour votre site sans tabou

  28. Boulanger235 dit :

    Un verre de Porto
    Un récit porno
    Et après dodo
    …mais avant une bonne branlette
    tranquille sous ma couette

  29. Baldi dit :

    Merci pour tous ces bons textes qui nous font bander en nous déculpabilisant.

  30. Le fur dit :

    Il y a beaucoup de fautes d’orthographe et de style

    • Eddy dit :

      On essaie de faire attention, mais c’est vrai qu’il en reste notamment sur les textes anciens.
      Cela dit nous ne sommes pas non plus des ayatollah de l’orthographe, le français est une langue vivante donc elle évolue, ce que ne comprendront jamais certains. De plus quand on compare avec d’autre sites que je ne nommerais pas par charité, je trouve qu’on ne s’en sort pas si mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *