Sexe et Victuailles – les recettes des lecteurs (texte_collectif)


Chiffonnade de Port-Salut aux anchois de Madame
Par Paul Ysson (30/7/04)

Ingrédients Pour 4 personnes : Environ 200 g. de mélange de salades, (frisée, feuille de chêne, cœur de laitue), huile d’olive, vinaigre (balsamique par exemple), 12 tranches de Coppa, 12 tranches de Pancetta, 12 grandes tranches de mortadelle, 4 tomates, 125 g. de Port-Salut™, 100 grammes d’anchois (évitez les anchois en conserve à cause de l’huile), quelques feuilles de menthe.

Préparation :
Deux heures et demi avant :
Madame prendra soin de porter une culotte relativement large, (la recette n’est pas possible en string…) Coupez le fromage en lamelles (un peu comme des frites), rincez abondamment les anchois, puis placez le fromage et les anchois dans votre culotte que vous garderez avec vous pendant deux heures.
Une demi-heure avant :
Préparez une vinaigrette avec l’huile d’olive et le vinaigre. Assaisonnez la salade préalablement lavée et égouttée. Coupez les tomates en quartiers. Faire-les revenir à la poêle, environ 5 minutes.. Préparez les assiettes avec un lit de salade sur lequel sont disposées harmonieusement les tranches de charcuterie. Répartir ensuite les anchois, le fromage et les tomates sur chaque assiette. Parsemez de feuilles de menthe.
Ne confiez pas votre petit secret à vos invités, dite-leur que vous ne savez pas pourquoi la recette porte ce nom… et laissez-les vous féliciter…


ASSIETTE A LA BITE
Par Tiquet (20/5/04)

Idée délire : L’homme étant couché sur une table, on va le recouvrir d’une nappe en papier dans laquelle on aura fait un trou afin de laisser passer le zizi. Ensuite on va faire passer le zizi dans un plat en carton dans lequel on aura également fait un petit trou. Le jeu consistera à décorer l’assiette de crudités, de charcuteries ou de tout de que vous voulez pour faire une belle présentation, le sexe sera lui-même décoré (salade, spaghettis, sauces diverses…ensuite, les convives dégusteront tout cela. Le challenge est de maintenir le zizi en érection pendant toute la séance ! On peut aussi essayer la même chose avec l’extrémité d’un sein, voire avec une vulve (dans ce dernier cas une simple fente dans l’assiette suffira, il faudra simplement pincer les lèvres pour que ça passe)


BANANE DANS LE CUL À LA CRÈME DE MARRON ET À LA CHANTILLY
Par Steve (7/4/04)

Choisir une dame qui se positionnera en levrette, nue de préférence, mais de toute façon le cul découvert
Choisir une banane pas trop mure mais comestible, l’éplucher, puis en introduire au moins la moitié dans l’anus de madame.
Badigeonner le cul de cette charmante personne de crème de marron (on peut aussi remplacer par de la gelée de groseille)
Puis projeter de la chantilly
Se déguste immédiatement.
Les vrais amateurs ne manquerons pas d’introduire la banane entièrement, il devront ensuite attendre que l’envie qu’ait la dame de la rejeter devienne irrésistible, pour commencer le festin.
Le savoir vivre imposera que l’on laisse une part de tout cela à la dame qui ne va quand même pas rester sans manger, à moins qu’il y en ait plusieurs dans l’assemblée et que l’on fasse « tourner » les rôles


CERVELAS À LA CRÈME EN PAPILLOTTE
par John (30/10/03)

Acheter en grande surface un morceau de cervelas (longueur minimale : 15 cm)
Le sortir de son emballage et l’évider au centre avec une petite cuillère
Attention à ne pas aller trop loin pour ne pas crever la peau.
On peut conserver la chair dans un petit bol pour un usage ultérieur (remplir une capote avec la viande et se la fourrer dans l’anus par exemple)
Enrober le morceau de cervelas d’un préservatif qu’il ne faut pas fermer.
Le préservatif permet d’améliorer la résistance de la peau.
Faire chauffer au micro onde à basse puissance et durant un temps limité le cervelas.
Pour la crème il suffit d’introduire son sexe en érection légèrement huilé ou vaseliné dans la partie creuse du cervelas et de bien se branler.
La sensation délicieuse se rapproche de celle d’un petit anus chaud et ferme.
Après jouissance on peut soit déguster le cervelas avec des pommes de terre chaudes et des oignons, soit le garder pour un usage ultérieur (nouvelle branlette).


MISTER FREEZE URO
par John (30/10/03)

Pourquoi réserver le plaisir de suçoter un Mister Freeze aux enfants.
Il suffit pour cela de pisser dans une capote avec réservoir, qu’on fermera soigneusement.
On laisse la capote dans le congélateur quelques heures.
Une fois l’urine solidifiée, il ne reste qu’a percer le réservoir du préservatif et d’aspirer l’urine entre vos lèvres.
On peut aussi éjaculer dans la pisse pour créer un effet marbré.
Bon appétit bien sur.


BRIOCHE FOURREE
par Mb (18/05/03)

Prenez une brioche industrielle (rayon confiserie d’une grande surface), sortez la de son cellophane et laissez la rassir quelques jours .
Quand elle est devenue assez ferme pour supporter divers outrages, procédez comme suit :
- avec l’index, aménagez une ouverture pas trop large ni trop profonde (environ 6 cm.) , dans le sens de la longueur ; on suppose une brioche « tressée » donc longue !
- remplissez le trou de salive ; il est bien d’avoir constitué une petite réserve dans un verre
- laissez reposer une demi-heure : la salive va dissoudre l’amidon et constituer une sorte de pâte dans la brioche
- placez enfin la brioche ainsi préparée dans votre micro-ondes, à niveau faible et juste quelques secondes afin de porter la chose à température supportable (divers essais seront conseillés)
- quand la miche vous parait « à point », il vous reste à la pénétrer et à jouir de son doux contact et de sa chaleur quasi-féminine
- les gros gourmands pourront enfin déguster, sans ajouter de confiture…!
les moins gourmands pourront réutiliser la miche ; le sperme supporte bien d’être réchauffé !
Bon appétit , et attention aux brûlures …


FEUILLE DE ROSE A LA SAUCE AU ROQUEFORT
par Michael (24/04/03)

Certains pensent que pour contourner l’obstacle de l’anulingus (ou léchage du trou du cul, ou donc feuille de rose) il est judicieux d’y placer du sucré afin que le lécheur ne soit point hésitant. (par exemple de la crème chantilly ou de la mousse au chocolat). Assez partisan du sucré salé en cuisine, je pense qu’ici c’est une erreur, la chose doit être salée dés le début.
Ecrasez 50 grammes de roquefort à l’aide d’une fourchette, mélangez avec de la crème fraîche, rajoutez éventuellement un peu de poivre mais surtout pas de sel ! Etalez la chose sur le trou du cul et sucez, léchez, dégustez !



BRANLETTE AUX COQUILLETTES

par Pierre (02/02/03)

Vous faites cuire des pâtes de petite taille, style coquillettes ; vous égouttez bien et laissez refroidir un peu (il ne faut quand même pas se brûler !) ; puis vous remplissez un gant de toilette avec les pâtes encore tièdes.
Vous n’avez plus qu’à vous « introduire » , la chaleur et le contact avec les pâtes encore un peu humides vous procureront des sensations très agréables.


MINOU AUX ŒUFS DE TRUITE
par Cedric (26/12/01)

Nous avons passé le réveillon de Noël en tête-à-tête. Il y a longtemps que je rêvais de le faire, mais le caviar est trop cher, les œufs de cabillaud trop compacts, les œufs de lumps sont colorés de façon ridicule à la Stendhal (en rouge et noir). J’ai découvert alors les œufs de truite.
Sylvia a d’abord rechigné pour la forme puis elle a accepté :
- Puisque ça te fait tellement plaisir !
Alors elle s’est mise nue et s’est couchée sur le dos sur la table basse qui nous sert à présenter l’apéritif.
J’ai débouché le champagne, on a trinqué, on s’est embrassé et j’ai ouvert le récipient d’œufs, j’ai goûté, c’est bon, c’est légèrement sucré et ça a une belle couleur ambrée. J’en ai répandu la moitié sur la chatte de Sylvia, et comme un glouton, je me suis mis à dévorer tout cela. Ca l’a d’abord fait rigoler, puis ma langue devenant plus précise elle s’est excitée sous elle, et a fini par jouir. Coquine elle m’a indiqué qu’il en restait la moitié.
- Euh ! C’est amusant, mais sans beurre et sans blinis, c’est un peu gavant !
- Alors on inverse les rôles !
- Pourquoi pas ?
C’est ainsi que ne voulant pas renouveler mon erreur elle m’a d’abord enduit le sexe de beurre à tartines pour ensuite recouvrir tout cela d’œufs de truite !



LES GAMBAS EN COQUE D’AMOUR

par Claudine

Depuis un merveilleux voyage en Asie et plus spécialement en Indonésie, j’ai pris un certain plaisir à concocter des petits plats… où les sens, tous les sens sont mis à contribution.
Je vous livre ici quelques-unes de mes recettes sensuelles pour ne
pas dire sexuelles…

Une entrée qui de suite vous donne l’envie d’aller plus loin :

Pour deux, vous choisissez une douzaine de belles gambas, bien en chair, vous les mettez dans un plat creux avec le jus d’un citron vert, pressé à la main, sel et poivre noir. Réservez au réfrigérateur.
Pendant le repos de ces gambas, vous vous mettez en tenue très sexy pour inciter l’homme qui partagera ce repas à une participation active…
Vous vous glissez tout contre lui, le caressez là où vous aimez et avec vos mains et vos lèvres vous lui faites monter une pression dans la queue qui va exploser. Vous arrêtez net juste avant l’explosion, vous retardez en lui prodiguant de très douces caresses puis quand il redevient plus souple, vous recommencez doucement, jusqu’au paroxysme et, vous aurez prévu à cet effet un beau grand bol en verre, vous vous privez de boire sa liqueur mais la récoltez dans ce bol.
Vous vous retirez doucement, votre chatte est, elle, aussi en pleine ébullition, vous sortez les gambas du réfrigérateur, après avoir bien caressé votre petite chatte toute dégoulinante, vous prenez une par une les gambas et les trempez dans le bol rempli de la douce semence, cela fait une petite pellicule brillante que vous laisserez macérer encore une petite heure.

N’oubliez pas de vous sucer les doigts un par un.
Au moment de passer à table, vous sortez le plat de gambas, une poêle à frire avec un peu de beurre ou mieux d’huile d’olive, vous posez les gambas dans l’huile encore tiède et laissez frire doucement 2 min de chaque côté.
Au moment de servir, ravivez un peu votre chatte pour qu’elle participe aussi à la fête, et en servant le plat, faites vous sucer les doigts que vous aurez enfournés dans cette petite grotte de saveurs ultimes…
Les gambas croquantes auront un goût que vous ne soupçonniez pas, après je ne réponds de rien…
Bon appétit dans tous les sens…

A lire : L’ARTICLE DE JEAN SEB SUR CETTE PRATIQUE
A voir : LA GALERIE SEX AND FOOD

Ce contenu a été publié dans Documentation, jeux, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Sexe et Victuailles – les recettes des lecteurs (texte_collectif)

  1. Claire dit :

    Pour la feuille de rose au roquefort on peut faire plus simple. On peut prendre du Boursin ou du Saint-Agur, comme c’est très mou on peut appliquer directement.
    Les plus hardis ne se contenteront pas d’enduire la rosette de fromage mais pourront en introduire dans l’anus… quand ça ressortira il faudra tout manger… vous verrez c’est délicieux ;)

  2. Sorenza dit :

    pas mal de bonnes idées, il n’y a plus qu’à lancer les cartons d’invitation aux amis ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>