Galette des rois: Tirage de la reine par Aline_ petite_chienne

Je m’appelle Aline, j’ai 27 ans et je suis mariée à Michel 47 ans et assez dominateur. Ce qui me plait d’ailleurs. Nous sommes parti en vacances chez des amis à la montagne durant les fêtes de fin d’année. Ce sont des amis très intimes avec lesquels nous sommes très libres et passons toujours de très bons moments.

Séverine est bi également mais n’est pas trop soumise. Sam est un grand gaillard très drôle. Ils ont tout les deux 30 ans.

Un après midi, Séverine et moi sommes allées acheter la traditionnelle galette des rois. En rentrant à la maison, les gars tout excités nous disent :

- « chouette on va tirer les reines !!! »
- « Quoi? Qu’est ce vous racontez les mecs ? »
- « Oui on a décidé qu’on allait pas tirer les rois mais tirer les reines »

Séverine et moi, nous nous sommes regardées et avons éclaté de rire et pensant au truc tordu que nos hommes avait sûrement élaboré. Ils nous expliquent les règles.

- « Nous allons faire en sorte que l’une de vous deux ai la fève. Celle qui l’aura sera « tirée » pas vos humbles serviteurs. L’autre devra seulement regarder »

Nous commencions à ronchonner mais Michel d’un ton sur lequel il ne faut pas revenir:

- « Exécution ! Nous ne vous demandons pas votre avis »

Et Sam de reprendre

- « Vous allez adorer! »

Nous voilà donc autour de la table, Sam découpe les parts et nous les sert et nous commençons à manger. Les deux gars en face de nous nous regardant avec curiosité pour voir la réaction de celle qui aurait la fève. Séverine et moi nous nous regardions avec une sorte d’angoisse mélangée d’excitation.

Et vlan voilà que je tombe dessus. Je me met à rougir en sortant la fève de ma bouche. Les mecs éclatent de rire. Séverine sourie d’un air complice et je lui passe la fève dans la bouche en l’embrassant tendrement sur les lèvres. Les gars sont surexcités. Ils prennent Séverine et l’attache bras et jambes avec du scotch d’emballage à une chaise avec accoudoirs. Ils lui arrache quasiment culotte et soutient gorges et lui remonte jupe sur les hanches et pull au dessus des seins.

- « Et maintenant à ton tour, on va tirer la reine »

Ils se dirigent vers moi et instinctivement je me recule. J’angoisse un peu car ils ont l’air vraiment excités. En un tour de main je me retrouve toute nue. Je suis toute rouge de confusion et d’excitation. Je sens ma chatte qui se mouille. Ils m’allonge à plat ventre en travers de la table et m’attache mains et jambes aux pieds. Ils se mettent également nue et bandent déjà.

A tour de rôle, ils commencent par se faire sucer. Ils utilisent ma bouche comme un sexe. Ensuite à tour de rôle ils se mettent à me pistonner pendant que l’autre se fait sucer. Brutalement je pousse un cri. Sans prévenir Sam me force le petit. Cà fait rigoler Michel qui m’enfonce un peu plus sa queue dans la bouche à taper contre ma gorge. J’ai quelques hoquets.

- « Tu aimes être tirée ainsi ma salope  »

Je hoche la tête

- « Oui chéri ! »

Sam sort de mes fesses met sa queue souillée dans ma bouche et Michel prend le relais dans mes fesses. Je sens le plaisir monter cette situation m’excite au plus haut point. Les gars se retirent brutalement me laissant sur ma faim un peu frustrée et se dirigent vers Séverine qui semble elle aussi très excitée car elle est toute rouge.

- « On va t’asperger de sperme ma cocotte » lui disent-t-ils.

De la parole au geste, ils lui éjaculent sur le visage. Séverine se pourlèche les lèvres. Elle aime le sperme comme moi. Je la vois se tortiller sur la chaise. Sa chatte doit être en feu.

Alors que nos hommes débandent, ils se servent du champagne et nous en font boire un peu.

- « J’ai une idée!!!! » dit Sam

Il prend la bouteille et la verse sur la tête de sa femme toute dépitée

- « Ça va la refroidir un peu »

Les voilà qui rigolent de plus belle. Séverine les traites de salops se qui a pour seul effet de faire redoubler leur rire. Michel ne voulant pas être en reste

- « Moi aussi j’ais une idée »

Il détache Séverine. Prend une bouteille de champ’. Il la débouche la secoue et vlan me la fourre dans le cul. Je hurle. J’ai l’impression que je vais exploser. Il enlève aussitôt la bouteille et fourre la tête de Séverine dans mes fesses alors que le champagne regicle de mon cul. Elle ne se fait pas prier et déguste tout en me léchant. Là maintenant, je hurle mais de jouissance d’une violence inouïe.

Les gars me détachent.

Séverine et moi nous nous mettons en 69 à même le sol et comme des folles sans pudeur nous nous faisons jouir devant nos mecs qui ne tardent pas à rebander devant ce spectacle. Ils nous ont resauté, une vraie orgie complètement débridée. Ils ont déchargé sur nos corps, dans nos bouches. Mais çà ne leurs suffisait pas. Michel dit à Sam:

- « On va les nettoyer maintenant »

BonjourEt ils se sont mis à nous pisser dessus pour enlever soit disant les traces de sperme. Nous avons protesté mais ils nous tenaient par les cheveux et puis quelque part c’était « marrant ». Ensuite, nous nous sommes tous écroulés, épuisés de jouissance.

Même si çà parait très excitant le coup du champagne ça ma fait mal au cul et çà me brûlait »
Pour la pisse c’était un coup d’essai pour moi. J’ai trouvé çà très humiliant mais pas mal du tout.
J’ai un peu honte mais je dois dire que j’ai adoré cette galette des rois.

Note du webmaster : le consentement de ces dames dans cette histoire n’est pas trop évident, loin de là… mais bon, et il faut prendre ce récit comme il doit l’être, un petit délire par méchant…

Ce contenu a été publié dans Confessions, Histoires, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Galette des rois: Tirage de la reine par Aline_ petite_chienne

  1. jacquet dit :

    Merci Eddy pour la postface, c’est effectivement assez macho, mais c’est aussi excitant. J’ai un peu honte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>