Salut l’artiste par Alain Dartois

Salut l’artiste par Alain Dartois

Salut l’artiste

En lui , un artiste sommeille,
Quand le jour de son réveil;
Il fera grand jour et soleil .
L’homme en simple appareil ,
Pour faire bonne figure ,
Alors du haut de sa stature
Avec son air d’en être sûr
De donner bonne allure
A son anatomie parfaite
Et aux affaires qu’il traite,
N’accepte aucune défaite,
La chose devant être faite
Bien dans les règles de l’art,
Être entreprise sans retard,
Pas comme certains fêtards,
Ou même certains « gueulards »,
Il ne s’agit point de s’empiffrer,
Car la Belle dans son entier,
N’entend pas à se faire prier,
Dame est prête à baiser.
Quel amant ? Alors bien bâti
Pour satisfaire ses envies !
Son mari, qu’alors ne suffit
Du à la mollesse de son vit.
Cet homme, l’aubaine venue,
La Belle, sur sa couche est nue,
Le Bellâtre est le bienvenue;
L’époux alors devint « cornu ».
Certes, ce cocuage l’attriste,
Mais sa Belle et son artiste,
A cette scène qu’il assiste,
Pour lui ,c’est du hors-piste,
On peut se tromper de chemin,
En détour, on y revient.
Or, les sentiments de chacun
Et l’Amour, forment un lien.

Alain Dartois en hommage à
Jean de La Fontaine

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *