Ma mère la pute par Monsieur Roux

Ma mère la pute par Monsieur Roux




Ma mère est une putain, c’est c’que disent les voisins,
Elle fait le tapin du soir au matin
Y paraît qu’toute la rue, lui est passé d’ssus
C’est pourquoi j’en conclus que les voisines sont cocues »Et toutes ces vieilles rombières qui font rien que nous insulter
Sont des langues de pute », dis-ma mère, et elle maîtrise le sujet !
Quand elles nous bavent dessus, c’est juste qu’elles sont vexées que ma mère on lui passe dessus et qu’elles on leur passe à côté !

Parce-que ma mère est tellement belle que les voisins font la queue,
Pour coucher avec elle plutôt que de rentrer chez eux
Ils viennent claquer leur salaire, dans les bras de ma mère
Pour la douceur d’une caresse et la chaleur de ses fesses !

Et tous mes copains qui m’traitent de fil de putain
Sont jaloux c’est certain eux qui sont des fils de boudin
Car même en étant payé, y aurait pas un volontaire
Capable de bander pour le cul de leur mère

Parce-que ma mère est une catin c’est c’que disent les voisins
Elle fait le tapin du soir au matin

Mon père, lui, est un enfoiré, vu qu’il s’est barré
Le jour où il a découvert qu’une pute pouvait être une mère !

Personne sait qui c’est mais il serait du quartier
C’qui fait dire qu’il y a un voisin qu’est l’père du fils de la putain !
Et les copains d’à côté, commencent à flipper
D’être peut-être de mes demi-frangins et des beaux-fils de putain

Ce contenu a été publié dans Chanson, Histoires, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Ma mère la pute par Monsieur Roux

  1. Werber dit :

    Génial !
    A l’origine, c’est pas une chanson ?

  2. Lucia dit :

    Il fallait oser ! Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *