Croisière par Verdon

Croisière par Verdon

Croisière

Deux couples se rencontrent au cours d’une croisière
Et tant ils boivent un soir que saouls comme des cochons
Ils rejoignent leurs couchettes. Mais bites en perdition
Ne peuvent prodiguer ces faveurs familières
Qu’adore toute femme qui dans cet état-là
Plus que l’homme, est capable d’atteindre le nirvana.

Une mince cloison sépare les deux cabines
Et nos quatre coquins font tellement de tamtam
Qu’on entend à la ronde le râle de ces Dames
Qui ne pouvant raidir les mollassonnes pines
Se font royalement lessiver le minou
Le nez de leur mari planté dans le p’tit trou.

Faut dire que mêmes tailles et formes un peu replètes
Ces femmes ont mêmes goûts concernant la craquette.
L’une est une Andalouse dont la zone pubienne
Et couverte d’une toison aux couleurs de l’ébène.
Et l’autre une rouquine aux vapeurs enivrantes
Qu’exhale son conin sous sa fourrure ardente.

Le nez dans le bavoir de la belle Andalouse
 » Mais où est ma rouquine  » s’écrie l’un des Maris
Qui pour autant ne cesse de laper la mounine
Aux rivages noirâtres de la garce coquine.
Tandis qu’à coups de langue dans la chatte roussie
De la Dame voisine qui n’est pas son épouse,
Le second se régale de lécher plein d’ardeur
Cet endroit merveilleux aux si fortes vapeurs.

Chacun n’a de soucis ni même jalousie
L’ivresse des deux hommes ne leur pose problème
Car chatte rousse ou noire ce n’est pas un dilemme
Tant bien qu’en l’occurrence ils en font bon profit,
D’autant que les coquines s’étant mises en levrette
Présentent sans pudeur, leur vicieuse rosette
Ebahie toute noire ou rousse évidemment,
Pour les bontés gaillardes de ces deux garnements.

Ainsi l’alcool parfois, arrange bien les choses
Et dissout l’adultère sans même qu’on ne l’ose.
Deux maris qui se trompent, faut pas en faire un crime !
Surtout si les épouses n’en font pas de déprime
Sachant que les deux garces, (et qui en douterait),
Ne semblent avoir au cul, l’innocence avérée !
(30/10/2018)

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Croisière par Verdon

  1. Verdon dit :

    Superbe l’illustration ! Merci Eddy ! Bonnes chairs et jolies couilles et saines occupations ! N’est-elle pas belle la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *