Confessions zoophiles – 2

Confessions zoophiles- 2

 

Seule avec Benga par Nina

Je m’appelle Nina, jeune femme de 24 ans, brune yeux bleus

Voici mon histoire qui s’est déroulée il y a quelques mois, mon petit ami était parti « chez des copains » et m’avait laissée seule avec notre chien Benga un bel épagneul

Je décidai de m’habiller de façon à pouvoir me caresser en m’excitant je mis donc un beau petit string noir, une minijupe et un petit débardeur puis m’installai devant mon ordi et je commençai à regarder des sites pornographiques de tous genres : du banal en passant par le scato – uro – zoo enfin bref vous voyez le genre.

Quand soudain une envie de me badigeonner la chatte de Nutella et les seins d’huile me prit, je pris donc la bouteille d’huile et le pot de pâte à tartiner et partis dans la salle de bains je me déshabillai puis commençai à m’asseoir dans ma douche, je pris l’huile et m’en mis sur tout le corps, cette sensation douce et froide m’excita au plus haut point je me badigeonnai tout le corps puis pris le Nutella, j’en mis sur ma chatte et commençai à me caresser en me passant au début juste un doigt dans ma fente pour m’imaginer une petite langue douce quand l’idée folle me vint de me faire lécher par mon chien Benga, puis je l’appelai il arriva je mis du Nutella sur un de mes doigts puis j’ai dirigé ma main vers ma minette qui mouillait comme une folle, son premier coup de langue me fit un effet électrique, je la sentais elle était si grosse et me léchait aussi bien mon petit trou que mon clitoris en feu, je ne m’imaginai pas que des si gros coups de langue me rendrai folle à ce point, je ne tardai pas à jouir comme une chienne.

Pour le remercier je lui donnai de la pâtée pendant que je me lavai.

Je me mis devant ma télé réfléchissant à tout ça et je ne pus m’empêcher d’écarter les jambes en espérant qu’il recommencerai, je n’attendais que ça, voyant qu’il ne venait pas, je pris de la crème fraîche et m’en reversai sur la chatte et là il se remit à la lécher et à me faire jouir, quand ce fut fini je ne pus m’empêcher de prendre sa salive se trouvant sur ma chatte et à tout lécher, humm, rien que d’y penser j’en ai la chatte toute trempée.

Depuis je n’arrête pas de l’attirer dès que je peux, même quand mon copain est là, c’est plus fort que moi.

J’espère un jour pouvoir lui rendre la pareille mais je ne suis pas encore prête pour le moment

J’espère que mon histoire vous aura fait jouir autant que moi.

Bisous sur tous vos jolis sexes aussi bien aux filles une bonne léchouille qu’aux garçons

Expérience zoophile involontaire par Carita

Je suis une grande blonde, relativement svelte et très portée sur le plaisir. J’aime m’enfermer dans ma salle de bain, détacher le pommeau de douche du tuyau. En effet, j’ai découvert que lorsque je projetais à forte puissance le jet d’eau sur mon clitoris, il m’était facile d’atteindre l’orgasme. Ce dernier s’est révélé encore plus fort lorsque je me suis mise à lire des récits provenant de ce site, simultanément. Même si les histoires zoophiles m’ont toujours fait un effet indescriptible, même en ayant un chien chez moi, je ne supportais pas l’idée de « faire des choses » avec lui.

Un jour, je venais de « jouer » et je sortais de ma salle de bain, le clitoris encore très sensible, la moindre caresse provoquait en moi la montée de l’orgasme. C’est alors que mon chien apparut dans l’embrasure de la porte de ma chambre. En colère contre lui car il lui est interdit de monter à l’étage, je lui demande fermement de redescendre. Je l’entends s’exécuter pendant que je retourne dans la salle de bain me coiffer. Je remarque alors, sur le grand tapis blanc, qu’une boite de pinces à cheveux s’est répandue sur le sol. Je me mets alors à quatre pattes pour ramasser.

Je sens alors un souffle derrière moi, cependant, je n’ai pas le temps de me retourner lorsqu’un poids m’oblige à presque m’aplatir sur le sol. Pensant que mon chien veut jouer, je lui caresse doucement la tête. Quelques secondes plus tard, je sens une sorte de pointe, appuyant à coups répétés sur ma fesse droite. Pour savoir d’où provient cette pointe, je me tourne légèrement sur la gauche, et je la vois, je vois cette énorme bite, oui, mon chien a une trique monstre. Cependant, j’ai réagi trop tard. Ma torsion a permis à mon chien de trouver ma chatte et, par un violent coup de reins, il y pénètre, encore et encore sans retenue. Le plaisir monte en moi, malgré moi. Je sens ma chatte se remplir de son énorme membre à chaque coup de rein de sa part. Il va de plus en plus vite. Je me rends compte que je suis en train de me faire baiser par un chien, je le repousse et il finit par sortir définitivement. Je repose alors mes fesses sur mes talons et reste assise quelques secondes pour réaliser ce qui vient de se passer. Cependant, je ressens toujours le souffle dans mon dos qui accélère. En une demi seconde, mon chien a sauté de nouveau, mais cette fois il trouve le trou tout de suite. Mais pas le bon, je le sens en moi, dans mon cul et sa grosse bite me décape l’anus. Je le laisse faire. Ses coups répétés me font hurler mon plaisir. Par un geste maladroit, il se retire, puis après une hésitation, il entre à nouveau. Il a retrouvé ma chatte humide, et ça n’a pas l’air de lui déplaire. Il frappe de plus en plus fort. C’est alors que je sens le nœud se former. Je sais que je peux rester bloquée donc je mets ma main pour retirer son énorme membre de moi. Cependant, ma main glisse sur sa bite pleine de cyprine et je ne parviens qu’à lui donner plus de plaisir en le masturbant involontairement. Le nœud se forme, grossit, grossit, et on plaisir s’intensifie. L’orgasme que je retenais explose en moi. Puis un grand flot de sperme jaillit dans mon corps provoquant un autre orgasme. Le chien se retire, visiblement satisfait de s’être vidé les couilles sur mon pauvre corps meurtri. Une expérience involontaire que je n’ai pas regretté, croyez le bien !

Fabienne se sentait bien seule… par Kubila

Fabienne se sentait bien seule… Son mari André, était en voyage d’affaire au Vietnam et ne serait de retour que dans une semaine. Ses enfants en vacances chez leur grand-mère pour tout l’été. En fait, il n’y avait que son chien pour lui tenir compagnie, Rex le Rottweiler de son mari. Fabienne se sentait délaissée. Pourtant à 35 ans c’est encore une belle femme 1,60 m brune 50 kg environ et des seins qui notamment lorsqu’elle les expose sur la plage ne laisse pas indifférents.

Il est tard. Fabienne, nue dans son lit commence à se caresser en pensant à André. Elle caresse ses seins, titille ses tétons. Petit à petit une étrange chaleur commence à monter dans son bas ventre. Elle ferme les yeux, ses mains maintenant descendent pour atteindre son pubis. Ses mouvements se font plus fort, elle commence à mouiller..

C’est alors qu’elle sent une langue lui lécher le clitoris. Son plaisir décuple et sent que, si cela continue, elle va avoir un orgasme. Sur le coup elle croit qu’André est revenu à l’improviste et lui fait une merveilleuse surprise. Elle ouvre les yeux. : A sa grande surprise elle voit REX qu’elle croyait endormi au pied du lit lui lécher son clitoris. Fabienne a un sursaut, un mouvement de recul.

– REX, vas-t-en !

Mais REX n’as pas l’intention d’obéir. Fabienn monte le ton et le chien la queu entre les jambes sen va dans son coin…. Pas pour longtemps

C’est vrai qu’avec les yeux fermés, elle aurait presque pu croire qu’André lui léchait son clito. Humm que c’était bon… Ça y est son envie dans son bas ventre lui reprend. Ses mains redescendent titiller son clito. Elle commence à suer à grosses gouttes sous cette canicule. Le plaisir revient. Elle se cambre pour mieux jouir..

Au diable REX, Fabienne prend son pied. A nouveau elle sent une langue sur sa chatte, mais son plaisir est trop fort. Fabienne garde les yeux fermés tandis que REX continue à lécher sa petite chatte. Fabienne mouille, inonde les draps. Elle se crispe. REX donne le premier orgasme à sa maîtresse Fabienne.

– Oui REX… C’est bon, lèche bien ta maîtresse… Oh, j’ai envie d’une bonne bite !

Fabienne se retourne sur le côté et offre son anus à Rex qui s’empresse de lui lécher. Mais celui a maintenant d’autres idées et commence à agripper Fabienne.

– NON REX… pas ça !

REX se fait de plus en plus pressant. Fabienne peut sentir sa bite sur son cul. Celui-ci insiste lourdement.

Fabienne se met à quatre pattes et offre son cul à son chien REX. Ce dernier n’attendait que ça. Il se met en position et pénètre le vagin de Fabienne. Sa bite est énorme et remplit complètement le vagin de Fabienne. Fabienne n’en peut plus et commence à pousser des petits cris.

– Oui REX… Hum c’est bon… Oh je suis ta chienne… Bourre-moi à fond. « 

Fabienne sent un orgasme venir. Elle crie maintenant de plaisir tandis que REX s’agite de plus en plus fort en elle.

– Tu veux jouir dans ta maîtresse, mon salaud ?

C’est à ce moment-là que REX répand son sperme à l’intérieur du vagin de Fabienne, ce qui lui provoque un nouvel superbe orgasme. REX se calme et semble épuisé tout comme Fabienne d’ailleurs.

Fabienne resta collée à REX pendant encore une demi-heure, comme une vraie chienne avant enfin de pouvoir s’endormir épuisée inondée du foutre de REX dégoulinant encore entre ses cuisses.

Kubila

Ce contenu a été publié dans Confessions, Histoires, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Confessions zoophiles – 2

  1. Sarragou dit :

    J’aimerais bien revivre ces expériences

  2. Mumu 05 dit :

    Depuis quelques années j’ai envie de me donner à un animal. Malheureusement nous n’avons pas de chien.
    Si quelqu’un peut me conseiller pour que en fin je puisse réaliser ce vieux fantasme j’en serais ravie.
    Je précise que mon mari est au courant de ma démarche et qu’il y adhère.
    Merci d’avance.
    Pour nous contacter.
    ajloupiot2@gmail.com.
    A très vite,😘🥂

  3. Nigel dit :

    J’aimerais me faire prendre par un chien et le sucer.

  4. Viviane dit :

    Une fois je me suis versé du fromage blanc sur la minette et Minet est venu lécher avec sa petite langue râpeuse ! Hi ! Hi !

  5. toto dit :

    Bonjour, je cherche un couple ou une femme zoophile dans le Maine et Loire, discrétion assurer.

  6. barrreau dit :

    je suis n homme j aime me faire lecher par mon chien et j adore quand il me sodomise

  7. Denise_Forge dit :

    Denise 34 ans, célibataire L’expérience d’être prise par un chien me semblait intéressante suivant ce que m’avait expliqué une dame avec qui j’ai correspondu un temps. Elle m’a proposé de passer chez elle pour concrétiser le fantasme. J’ai longtemps hésité et un jour j’y suis allé, elle m’a présenté son chien , un gros labrador noir et là je me suis dégonflée. Elle m’a alors dit qu’il ne fallait pas que je refoule mon fantasme et qu’il fallait que je me force un peu. Je n’arrivais toujours pas à me décider, alors elle m’a proposé de que je sois son esclave pendant une heure, elle m’a bien précisé qu’il s’agissait d’un jeu, que je pourrais l’abandonner mais que la meilleure chose à faire ce serait de jouer le jeu. Alors elle m’a demandé de me foute à poil, et elle m’a fouetté avec un martinet, en me traitant de pute, de trainée, de morue, c’est fou ce que cela m’a a excité, elle m’a même pissé dans la bouche, puis elle m’a attachée sur une chaise, les jambes écartées et là le chien est venu me lécher la chatte, puis elle m’a fait lécher la bite du chien, j’étais dans un état d’excitation pas possible, j’ai accepté, et à la fin le chien m’a sauté. La dame a ensuite mis fin à la domination et c’est spontanément que nous nous sommes fait jouir réciproquement. Nous avons ensuite été au restaurant. Je ne l’ai jamais revue, je n’ai plus correspondu avec elle, mais j’ai eu d’autres expériences zoophiles dans d’autres circonstances

  8. Laure dit :

    Je suis laure , 46 ans , nous avons un dogue de Bordeaux et je me fais monter par notre chien régulièrement. Je ne l’ai jamais sucé, ça ne m’attire pas . Pour les saillies, ce n’est pas sexy mais je mets un poncho un peu épais pour éviter les blessures. Je me fais toujours prendre en levrette et mon mari surveille et guide le chien pour éviter la sodomie car son énorme sexe ferait des dégâts . J’adore avoir la chatte remplie par notre chien qui en plus ejacule une énorme quantité de jus .

  9. Honorine dit :

    Quand on aime son animal pourquoi ne lui ferait-on pas l’amour ?

  10. Lise du Sud dit :

    Nina, tu pourrais nous en dire un peu plus sur ce qu’i t’attitre dans les sites porno ?

    • Nina dit :

      En uro, j’aime les femmes qui se font pisser direct dans la bouche, mais aussi les femmes dominantes qui pissent sur les hommes
      En scato, j’aime quand une belle femme chie un joli boudin et lèche un peu de merde, j’aime aussi quand une femme se fait chier dessus
      En zoo, mon truc c’est de regarder une femme sucer la bite d’un chien
      Et moi je fais un peu tout ça

      • Lise du Sud dit :

        Dans la vrai vie tu as fait tout ça ?
        Pour la partie zoo, tu es passée à l’acte ?

        • Nina dit :

          T’es bien curieuse, grosse coquine.
          uro : oui j’adore boire la pisse de mon mec , mais il n’aime pas la réciproque
          scato : je me suis déjà fait chier dessus et j’ai même léché un peu (mais faut vraiment que je sois dans un état d’excitation grave !)
          zoo : oui, j’ai franchis le pas, maintenant je suce la bite de Benga, j’adore faire ça !

  11. Karl-Albert dit :

    Une petite fantaisie sexuelle qui fait peur aux bien-pensant et qui pourtant ne fait de mal à personne

  12. Denise dit :

    Moi aussi j’aime me faire lécher la minette par mon chien, mais je n’ai pas encore franchi le pas d’aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *