On commence comme ça.. .par Mondoi

 

On commence comme ça.. .par Mondoi

J’ai eu des périodes sans amantes, comme beaucoup, et c’est lors d’un de ces longs moments de solitude que j’ai cédé à la tentation avec un copain de soirées, il était comme moi en mode manuel depuis quelques temps et s’en était ouvert à moi…

Nous nous retrouvions dans les bars, brasseries et boîtes de la capitale, soirées souvent bien arrosées en enfumées par le tabac qui fait rire, nous terminions nos frasques chez l’un ou chez l’autre pour le dernier verre, et parfois pour sombrer jusqu’à midi…

Plusieurs fois déjà, il m’avait questionné sur ma solitude sexuelle, plaisantant sur lui même au sujet des branlettes auxquelles il s’adonnait faute de présence féminine, il avait été rassuré que j’en sois au même point, la masturbation était un point commun.

C’est par un soir de désœuvrement qu’il m’a montré les livres de fesses qui le stimulaient, beaucoup de bandes dessinées érotiques que j’achetais également, puis il m’a proposé de regarder avec lui un film porno en vidéo VHS (années 80)…

Je commençais à durcir dans le pantalon et j’ai vu que lui aussi affichait une belle bosse au niveau de sa braguette, en s’excusant timidement, il m’a dit qu’il bandait et m’a demandé si ça me gênait qu’il se masturbe devant le film…

J’avais vu des gars se masturber en internat mais sous les draps, après l’extinction des feux, là, c’était en direct, mais comme il était chez lui, j’ai répondu qu’il faisait ce qu’il voulait avec sa teub, il m’a répondu que je pouvais le faire aussi si j’avais envie…

Du coin de l’œil, tout en matant le film, je l’ai vu ouvrir son pantalon et entrer sa main dans son slip, je ne sais pas si c’est l’effet du film ou la situation qui provoquait cela mais j’ai bandé de plus belle, il venait de baisser slip et pantalon à mi-cuisses…

Jouant le gars captivé par les scènes de fesses hétéro sur l’écran, j’évitais de le regarder fixement et commençais à me masser le paquet, c’est lui qui m’invita à sortir mon engin en me disant de nouveau que ça ne le gênait pas, j’ai ouvert mon futal…

Il en était déjà à se décalotter le gland, les doigts mouillés de salive, tout en se massant les boules, sa verge était moyennement longue et fine, tendue vers le plafond, il se la caressait de la pulpe des doigts, descendant son prépuce et remontant sur son gland…

Quand j’ai sorti ma queue, je l’ai vu se figer pour la regarder, j’avais quelques centimètres de plus que la sienne, autant en longueur qu’en largeur, j’ai fait comme si je ne le voyais pas me regarder le dard et j’ai baissé mon slip pour la libérer…

J’ai salivé sur mes doigts pour me masser le prépuce puis je me suis décalotté doucement, ses yeux se sont écarquillés à la vue de mon gland pourpre affichant une turgescence enflée à la différence du sien rose pâle et pointu, il semblait fasciné…

J’ai baissé la peau jusqu’en bas de ma verge pour tendre l’objet et mettre la chose en valeur, il ne me quittait pas des yeux alors j’ai commencé à me caresser la tige du bout de mes doigts saliveux en me massant les couilles comme il l’avait fait avant moi…

Nous étions tous deux sur le canapé et il n’avait qu’à tendre le bras pour me la toucher me suis-je dis, mais il a préféré me demander la permission en me disant qu’il pouvait me le faire si je voulais, je découvrais une face cachée de mon pote…

J’ai juste répondu, « -t’es sur…? », il m’a dit que j’en avais une belle et qu’il voulait la toucher si j’étais d’accord, juste avec les doigts, pas autre chose a-t-il précisé, me faisant comprendre qu’il ne la sucerai pas, j’ai dit « -comme tu veux… »

Il m’a fait comme pour lui et comme je me fais, délicatement, avec douceur et salive déposée dessus, de son autre main il s’occupait de la sienne, apparemment, c’était juste un masturbateur épisodique, je n’en avais jamais connu avant lui…

Il m’a branlé longuement et très agréablement, j’avais fermé les yeux pour augmenter ma sensitivité, il m’a fait jouir fortement, j’ai déchargé en le prévenant avant, quand j’ai ouvert les yeux, il se finissait en se secouant la verge nerveusement…

Par la suite, nous ne nous sommes pas revus pendant un mois, est-ce par hasard ou par gêne que l’un semblait éviter l’autre, mais en tout cas, je m’étais masturbé depuis en repensant à ses caresses, j’avais même fantasmé sur d’autres possibilités…

C’est lui qui m’a téléphoné un jour pour aller prendre un verre le soir, l’un en amenant un autre, nous avons écumés quelques estaminets avant de décider d’aller en prendre un dernier chez moi, de suite j’ai vu une lueur dans son regard, il en avait envie…

Une fois installés sur mon canapé, je l’ai remercié pour ce qu’il m’avait fait la dernière fois, il m’a répondu qu’il avait aimé me le faire et m’a redit que j’en avais une belle, je lui ai offert de le lui faire à mon tour, il le méritait, il m’a dit « -nous deux ensemble. »

J’ai mis une vidéo bisexuelle pour voir si cela lui plaisait, il n’a pas protesté, au contraire, il a proposé que l’on se mette en slip pour la regarder, quand il a baissé son pantalon, j’ai vu qu’il arborait une belle bosse dans son slip, ça tombait bien, moi aussi…

Nous nous sommes tripotés le sexe et les testicules bras tendus en regardant un trio dont la femme suçait les deux hommes en leur effleurant le petit trou d’un doigt, leur faisant comprendre qu’elle souhaitait les voir s’accoupler par l’anus après elle…

Quand l’un d’eux à sodomisé l’autre, j’avais une main en mode massage sur les boules de mon pote, je l’ai glissée plus bas, vers l’entre fesses, il a écarté les cuisses pour laisser passer le doigt mouillé que je destinais à sa rondelle, il voulait l’attouchement…

Je l’ai branlé de mon autre main en lui doigtant l’anus, il a gémi un instant puis s’est vidé sur le tissu du canapé, une fois remit de sa jouissance, il m’a fait la même chose, j’ai aussi eu beaucoup de plaisir avec son doigt dans mes fesses, un régal…

Ce contenu a été publié dans Histoires, Récits, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>