Tu suces ? par Jean-Sébastien Tiroir

Tu suces ?

Vaut-il mieux s’acharner à draguer une seule fille tout l’été ou, au contraire, vaut-il mieux demander directement « Tu suces ? » au plus grand nombre d’entre elles ?

L’équation, solvable, mérite qu’on s’y attarde, mais les résultats ne sont certes pas garantis.

Sachant que :
- Il y a en France 29.870.000 femmes (en 2007)
- Que 15% d’entre elles sont âgées de 20 à 30 ans (INSEE).
- Qu’à 30 ans, 38% des femmes sont encore célibataires (Francoscopie 99, Larousse).
- Que 64% des femmes de 20 à 24 ans et 82% des femmes de 25 à 34 ans déclarent pratiquer la fellation (La sexualité des Français; La Documentation Française).
- Et que 5% des femmes avouent que leur dernier rapport a eu lieu avec un partenaire occasionnel.

On peut dire que :
- En France 5,7% des femmes ont entre 20 et 30 ans et sont célibataires.
- Que 73% des femmes de 20 à 34 ans sucent.

Donc 4,1% des femmes ont entre 20 et 30 ans, sont célibataires et sucent.

Au final, 0,2% des femmes ont entre 20 et 30 ans, sont célibataires et sucent, même un partenaire occasionnel (on ne tiendra pas compte ici des femmes qui ne sont pas célibataires, mais qui accepteraient de sucer un partenaire occasionnel…).

On peut en conclure que statistiquement, il faut brancher 500 filles pour en trouver une âgée de 20 à 30 ans, célibataire, qui suce un partenaire occasionnel.
Toutefois, si on ne branche dès le départ que des filles entre 20 et 30 ans, il suffit alors d’en aborder 190 pour tomber sur celle qui correspond aux caractéristiques déterminées. Cela ne veut pas dire qu’elle acceptera nécessairement de vous sucer.

Ceci nous laisse à tous un champ exploratoire très large si nous souhaitons arriver à nos fins. Préparez la Biafine quand même pour vous frotter les joues, il n’est pas tenu compte dans l’étude des réactions épidermiques de nos rencontres, vu qu’il faut en brancher quand même 190 au minimum. Ceux qui ont de la chance s’en sortiront forcément bien.
Evitez du reste de piocher dans vos carnets d’adresse, à moins que n’y figurent que celles qui correspondent à la finalité que nous venons de développer.

En conclusion :

Sachant qu’un homme sur 10 est homosexuel et que tous les homos sucent, (très bien d’ailleurs) il vaut mieux s’adresser à un mec.

article libre de droit légèrement adapté pour Vassilia par Jean-Sébastien Tiroir

Ce contenu a été publié dans Histoires, Textes divers, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Tu suces ? par Jean-Sébastien Tiroir

  1. melicec dit :

    A méditer, messieurs !

  2. hofman dit :

    J’avais déjà lu ça ailleurs, c’est rigolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>