Véronique a renversé le thé par Bougetoi


Mon nom est Sylvain et je souhaite que la petite histoire que voilà va vous
faire autant de bien qu’à moi…

Ce soir là je me trouve chez des amis (Véronique et Patrick). Nous avons
dîné tous les trois, et après le dessert Véronique me propose un café. Sans
vouloir être difficile je lui demande si elle ne peut pas me faire un Thé à
la place. Pour elle pas de problème. Véronique part à la cuisine et avec
Patrick nous continuons de discuter de tous et de rien.

De retour de la cuisine Véronique me sert mon thé et en servant le café à
Patrick elle reverse ma tasse. Même ayant bu quelques verres de vins je me
lève brusquement et le thé fini sur mes jambes. La chaleur étant intense je
pose mon pantalon sans même réfléchir à la situation dans laquelle je me
mets. Véronique s’empresse de m’essuyer les jambes avec une serviette, c’est
alors que l’on entend Patrick éclater de rire devant le comique de ma tenue
et de la réaction de son amie. Je regarde à nouveau Véronique et on part
tous les trois dans un immense fou rire. Je fais le con en caleçon, quand
Patrick très sérieusement me propose de passer la robe que porte Véronique
car il a toujours rêver de me voir en femme.

Ni une ni deux j’accepte de toute façon le ridicule ne tue pas. Véro retire
sa jupe et je la mets. Je fais un peu la personne efféminée pour les faire
rire. Véro me prend par la main et me guide vers sa chambre. Elle sort de
ses affaires une paire de porte jarretelles, un soutien-gorge et un petit
haut de corps bien moulant

Véronique : Passe tout ça et je vais te maquiller. Je me mets nu et met ses
affaires.

Elle revient vite de la salle d’eau avec le nécessaire pour me grimer. 10
minutes plus tard je fais mon apparition devant Patrick de nouveau mort de
rire. Il se lève et s’approche de moi, et passant son bras derrière mon cou
:


- Vous habitez toujours chez vos parents, belle enfant ?
- Oh non ! Je peux rentrer très tard si je veux.
- Très bien.

Je commence déjà à moins rigoler quand je sens sa main descendre sur mes
fesses. Véronique s’est assise devant nous et tient ses jambes repliées sur
elle. Patrick continue son numéro de charme et je ne sais pourquoi je rentre
dans son jeu.

Patrick : Je vous aime.
Sylvain : – Moi aussi grand fou !

Et aussitôt il m’embrassa sa langue pénétra ma bouche et je le laisse faire
et même je l’accompagne. Ses mains se baladent sur mon corps et il commence
à défaire ce que je porte. Je me retrouve vite nu et je bande. Patrick
enlève ses vêtements et il est dans le même état que moi. Il passe dans mon
dos et je sens son sexe contre mes fesses. Il prend ma tête dans ses mains
et la dirige vers Véronique. Elle me sourit et écarte doucement les cuisses.
Je comprends vite pourquoi elle était dans cette position. Entre ses cuisses
je ne vois pas sa chatte mais une ceinture supportant un gode énorme. Elle
se lève et se colle contre moi. Elle m’embrasse à son tour. Patrick me
manipule sans problème et il m’allonge sur le dos sur la table : position
gynécologie.

Véronique tient son ‘ sexe’ à la main et le dirige contre mon anus. Elle
tend la main vers une feuille de salade qui traîne sur la table et la frotte
contre. L’huile se dépose sur moi et son ‘sexe’ me pénètre. Une sensation
nouvelle m’envahit ET de bien. Elle se penche complètement sur moi. Sa
poitrine chaude touche mon corps et je prends ses seins dans mes mains.
Patrick derrière elle la prend en levrette et commence de petits mouvements.
Véro reprend alors les siens et les voilà tous deux en action. La position
ne change pas jusqu’au moment où Véro s’affale sur moi dans en râlant son
plaisir. Patrick donne alors encore de plus grands coups pour que son
bonheur soit immense.

Elle se retire de moi, je sens alors un grand vide, mais Patrick prend alors
sa place. Ses gestes sont moins tendres que ceux de Véro mais je l’encourage
d’aller plus vite pour me faire jouir. Je porte ma main sur mon sexe pour me
masturber mais Véro me la saisie et me fais non de la tête. Patrick accélère
et joui dans mon corps je sens son sperme pénétrer mes entrailles. Je veux
bouger mais Véro prend aussitôt sa place et lui tient mes mains. Elle me
sodomise plus de 10 minutes avant que mon sperme jaillisse de mon gland. Je
cris tellement mon plaisir est grand. C’est la première fois que je jouis
grâce à mon cul. Et s’est bon. On passa toute la nuit ensemble. Ils jouirent
tour à tour de mon cul et de ma bouche et moi des leurs et depuis quand on
se revoit, je ne peux que repenser à cette soirée.

Bougetoi (titre original : Le Thé Oh)
Première publication sur Vassilia, le 12/08/2001 (préalablement publié sur
SophieXXX)

Ce contenu a été publié dans Confessions, Histoires, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Véronique a renversé le thé par Bougetoi

  1. Dontarrious dit :

    Rapide mais amusant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>