Un week-end de découvertes par frp31

Un week-end de découvertes par frp31

Lors d’une corvée de courses alimentaires, je repartais vers mon véhicule, et je découvre à côté, une sublime femme qui déchargeait son caddie dans sa voiture. Cette femme sublime, un physique petit, un visage mignon, une poitrine légèrement surdimensionnée, elle se retourne vers moi, nos regards se croisent, et elle est amusé de se faire mater… et se met la main sur sa poitrine généreuse un instant.

Je finis donc de charger ma voiture sans oser lui porter un nouveau regard, puis finalement je jette un dernier regard, et voit qu’elle s’approche, combattant ma timidité, je fais un pas en avant vers elle, elle me fait un petit clin d’œil, et s’avance encore, et entrouvre ses lèvres. Elle me susurre un petit et discret :

Mon physique vous plait n’est-ce pas » en me prenant la main, et me la faisant glisser sur ses hanches et jusqu’à la poitrine, dès lors, je me sens déjà à l’étroit dans mon pantalon.

J’ose enfin, un petit bisou sur ses lèvres, et pris de panique liée à ma timidité, je m’écarte de ses lèvres en disant une banalité un peu idiote du genre

– J’ai trop eu envie de vous embrasser, je peux ?

Je repose alors à nouveau mes lèvres sur les siennes, et là je sens sa douce langue pousser les miennes et entrer dans ma bouche, et sa main me caresser le sexe à travers mes vêtements.

Après un nouveau baiser, elle me guide chez elle à deux pas de là. Et me met en confiance, en disant qu’elle n’a pas de tabous, hormis l’exhibition, et qu’elle cherche à s’amuser et rien d’autre, et me convainc très vite de la suivre au salon, et je caresse tout en la déshabillant, sa peau si douce m’excitait plus encore que je ne l’avais été depuis longtemps.

Elle déclenche une vidéo très privé, d’elle et son mari, pendant que je léchais avec un plaisir gourmand, son sexe, que je la doigtais. Curieusement au lieu de me mettre mal à l’aise, cette vidéo de leurs ébats m’excitait de plus en plus.
Je pénétrai donc ma belle, avec des va-et-vient alternativement rapides, lents, profonds, moins profonds, enfin elle se retire pour se retourner et me proposer son joli derrière, que je me suis empressé, d’embrasser, lécher et enfin pénétrer, cette chaleur si douce et si bonne, je ne me sentais plus, j’allais bientôt jouir, et là soudain, ma beauté s’est contracté, avec un sublime orgasme, arrosant mes cuisses, et je jouis à mon tour un court instant plus tard.

Enfin pour se calmer l’un et l’autre, je me couche sur le dos et l’invite à se coucher sur moi, l’enserrant dans mes bras, et lui faisant encore un bisou, c’est alors que je deviens rouge tomate, remarquant la présence de son mari, qui venait d’entrer dans la pièce.

Là, surprise, cette jeune femme me présente simplement, comme si de rien n’était,

– Voilà mon partenaire sexuel de ce jour, on s’est croisé au supermarché…

Monsieur loin d’être choqué ou en colère, me tend la main et on se dit bonjour, il embrasse sa femme, et deuxième surprise, m’embrasse également, je me laisse faire.

Un peu plus tard, ils m’invitent à diner avec eux, et bien sûr le sujet de conversation qui revient est cette rencontre, puis on parle de nos fantasmes, de ceux qu’on veut garder en tant que tel et ceux qu’on souhaite réaliser un jour. Au cours de la conversation il m’échappait, je lui disais sans y avoir pensé que l’homosexualité me tentait énormément. Il n’aura pas fallu longtemps puisqu’avec eux j’étais en confiance, pour que l’on se mette à faire l’amour à Pauline, (je connaissais enfin son prénom après le repas), puis très vite, Monsieur, me présenta son sexe, Pauline me montrait, je m’exécutais, j’ai alors fait une belle pipe, tout en y prenant grand plaisir, à monsieur. Elle le suçait et le léchait, puis c’était mon tour, et ainsi de suite..

Devenu fou de désir et d’excitation, ne me contrôlant plus vraiment, Pauline m’ayant raconté à quel point elle aimait le rapport anal, j’invitais alors monsieur à me le faire découvrir, d’abord n’appréciant pas vraiment, et limite perdant l’excitation, très, très vite, je sentais de nouvelles sensations en moi, l’écartement, le glissement et même l’éjaculation de mon partenaire en moi, il était clair désormais que j’étais bel et bien homosexuel, du moins bisexuel. un instant plus tard pour me faire jouir, Pauline me suçait, je jouis alors elle embrasse son mari, qui me roule une pelle et avale mon sperme.

Au petit matin Monsieur en érection, je lui fais une longue pipe, et avale sa semence, je sais désormais sucer, et y prendre du plaisir, grâce à l’enseignement de Pauline qui m’a montré comment faire et surtout comment en tirer du plaisir.

Nous nous sommes ainsi vu pendant quelques semaines pour des rapports intimes avec monsieur, avec madame, et tous les trois. J’ai découvert sur la période tous les plaisirs, entre hommes. Malheureusement pour des raisons professionnelles nous nous sommes éloignés et très vite nous sommes totalement perdus de vue, depuis cette merveilleuse aventure, je n’ai pu trouver de satisfaction sentimentale, à présent seules les relations physiques m’intéressent, j’aime toujours les femmes bien sûr, mais plus encore les hommes.

J’espère que le récit de mon expérience vous aura intéressé.

Ce contenu a été publié dans Histoires, Récits, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *