Soirée poker ! Chapitre 2 – La partie par Claire_1

Soirée poker ! Chapitre 2 – La partie par Claire_1

François commença à distribuer les cartes. Claire était allée s’installer dans le fauteuil sur le dossier duquel était posé son manteau. Ses longues jambes fuselées légèrement sur le côté et croisées. A en croire les œillades régulières que lui lançaient les cinq garçons autour de la table, elle devait être très  » comestible  » ! Elle prit la coupe de champagne que lui avait préparé François et la porta à ses lèvres. Non sans prendre tout le temps nécessaire pour qu’aucun n’en rate le moindre mouvement. D’un mouvement de tête, elle replaça sa longue chevelure brune et avala une gorgée. De sa langue, elle se lécha lentement la lèvre supérieure.

- François, si ta copine continue comme ça, je ne vais pas résister longtemps !

C’était Tony. Un beau garçon brun aux yeux d’un marron profond. Et Claire qui le trouvait tout à fait à son goût fut très flattée de cette remarque. Ainsi donc, elle était la copine officielle de François mais était déjà convoitée par d’autres…

- Claire, ma chérie. Viens !

François, qui avait terminé de distribuer les cartes, tendait à présent une main accueillante vers Claire et l’invitait à venir s’asseoir sur un de ses genoux. Elle se leva et, accompagné du claquement sec de ses talons aiguille, alla rejoindre son amant. Il passa sa main autour de sa hanche et commença à la caresser lentement. Elle mit son bras autour du cou de François et décida de se laisser faire. Après tout, il était très agréable d’être le centre de toutes les attentions et François savait prodiguer des attentions toutes particulières à la femme qu’elle était dans ses moments-là. Il lui murmura quelque chose à l’oreille et elle sourit. Un de ces sourires qui donnent des idées. Et des idées, les cinq garçons assis autour de la table commençaient à en avoir un certain nombre. Elle dit à François :

 » Dis-moi, bébé, ils trichent, tes amis ! Ils n’ont déjà plus de pantalon !  »
- C’est moi qui leur ai demandé de l’enlever, ma chérie.
- Et pourquoi ça ?
- Pour les mettre dans l’ambiance. Et, comme tu peux voir. Ça marche !
- En effet, chéri, je vois !

Elle ne pouvait ignorer l’état d’excitation des autres tellement les caleçons qu’elle parvenait à apercevoir présentaient un surcroît de volume !

- Carte !

Frédéric, qui lui non plus n’y tenait plus avait lancé cet appel comme pour supplier que cette douce torture se termine. François fit lever Claire qui posa une main sur son épaule et distribua les cartes demandées par ses compagnons. Il se leva et ôta son pantalon ainsi que son caleçon. Il se rassit et dit en écartant les jambes :

-  » Claire, ma chérie. Montre à mes amis ce que tu sais faire.  »

Elle s’agenouilla devant lui et commença à embrasser le bas ventre de François. Prit son sexe entre ses doigts, l’embrassa puis, de ses lèvres brillantes, elle se mit à le sucer lentement. François posa une main légère sur sa tête et suivi le lent mouvement qu’elle faisait. Après environ deux minutes de ce traitement de faveur, François lui dit.

-  » Arrête, ma chérie. Viens t’asseoir. Je pense que nos amis ont compris ce dont tu es capable « .

Et en effet, ils avaient compris. Les cartes distribuées, les mises commencèrent puis vinrent les annonces. Le premier gagnant fut Jean. Il était nu à l’issue de trois tours. Un garçon un peu timide mais terriblement séduisant.

- Claire. Tu sais ce qui te reste à faire ma chérie.
- Oui, bébé.

Elle se leva, prit la coupe et emmena Jean avec elle vers le fauteuil où elle s’était installée plus tôt. Les autres les regardaient avec envie. Jean bandait déjà et le claquement des talons de Claire ainsi que son petit cul qui se déhanchait n’étaient pas pour calmer ses ardeurs… Elle fit s’asseoir Jean dans le fauteuil et lui donna la coupe.

- Tu sais ce que tu dois en faire, chéri…
- Heu… Oui. François nous a expliqué.
- C’est bon… Tu sais que tu me plais vraiment

Elle s’agenouilla et se mit à le sucer consciencieusement. Jean laissa sa tête tomber en arrière et, en écartant les jambes, offrit sa queue raidie par le désir à Claire. Manifestement, il adorait se faire sucer ainsi, devant ses amis. Et manifestement, Claire prenait beaucoup de plaisir à dévorer cette belle bite ! Elle le suça jusqu’à sentir le goût délicat du liquide qui annonce l’explosion imminente… Elle arrêta et demanda à Jean de se lever et de se masturber au-dessus de la coupe qu’il tenait… Il ne fut pas long à jouir et sa semence sortit en plusieurs jets dont Claire se dit qu’elle aurait bien aimé les recevoir à pleine bouche. Mais les règles étaient les règles et Jean expulsa un puis deux, puis trois jets intenses de liquide blanc et crémeux dans la coupe. Il offrit sa queue encore raide et dure à Claire pour qu’elle nettoie et vide ce qui restait. Elle ne se fit pas prier et pompa tout le reste de la semence encore chaude directement à la source.

François, ne voulant pas laisser son jouet sur sa faim vint devant elle en se branlant, lui ordonna d’ouvrir la bouche et y mit sa bite juste au moment où il commença à jouir. Elle prit de grosses giclées de sperme chaud, crémeux et âcre à pleine bouche… Les autres n’en ratèrent pas un seul instant…

- Montre-leur, chérie

Claire ouvrit la bouche et, se tournant vers chacun des participants, elle leur montra le résultat du plaisir de François sur sa langue. Il lui ordonna d’avaler. Elle se délecta du sperme encore chaud de son amant et s’en lécha les lèvres. Comme pour montrer le délice qu’était pour elle cette semence.

Les tours passèrent les uns derrière les autres. Après Jean, il y eut Tony, Frédéric, Marc et Carl… Tous eurent droit à une fellation assidue et tous éjaculèrent dans la coupe que Claire leur avait tendue. La coupe était maintenant à moitié emplie de sperme. François qui demeurait, comme à son habitude, infatigable se fit chaque fois sucer devant ses amis.

Lorsque tous eurent joui, François, qui bandait toujours, dit à Claire :

-  » Chérie, viens t’empaler sur ma queue. Les gars. Changement de programme… Qui veut que Claire le suce pendant que je la baise ?  »

Tous s’approchèrent de Claire et lui offrirent leur queue redevenue raide, longue et dure. Claire, tout en se limant sur la queue de François, prit les bites offertes une à une et les fit toutes jouir… François se raidit alors et dans un spasme final, son plaisir explosa entre les cuisses de Claire dont il tenait fermement les hanches comme pour lui interdire de s’enfuir. Ce dont, bien entendu, elle n’avait pas l’intention ! Ils étaient amants depuis maintenant plus de deux ans et réellement amoureux l’un de l’autre. François pouvait de ce fait s’oublier totalement en elle… Ce qui ne manquait pas d’exciter les garçons massés autour d’eux et les fit jouir encore plus fort…
Lorsque le  » rodéo  » fut terminé, il ne restait que sept amants fatigué et laminés par le plaisir.

En fait, 6 amants, une fille et… Une coupe à moitié pleine du plaisir de 5 de ces amants…

 

Ce contenu a été publié dans Histoires, Récits, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Soirée poker ! Chapitre 2 – La partie par Claire_1

  1. Sanchez dit :

    Un peu confus, tout ça, non, vous ne trouvez pas ?

  2. ad dit :

    Dans le premier chapitre, Claire est blonde. Elle a fait un saut chez le coiffeur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>