Pas de strip-tease ce soir ! par Sylvain_Zerberg

Bonjour Sylvain,

Ça y est, j’ai franchi le pas et je te le raconte !

Comme tu le sais, je suis allé en Espagne, près de Valence cet été avec Claudette, mon épouse et Nicole et Roland, un couple d’amis. Bien sûr, quand on est en vacances, on pense beaucoup plus au sexe car il n’y a pas de stress comme en temps normal.

Donc tout se déroulait très bien, nous avions trouvé une location avec un salon et deux chambres, une pour chaque couple et le soir en revenant de la plage, nous faisions l’amour chacun de notre côté et nous pouvions entendre Nicole et Roland jouir de l’autre côté du mur qui nous séparait. C’était très excitant. Quand nous prenions nos douches, nous nous baladions tous nus dans l’appartement mais il ne se passait rien de plus, jusqu’à un certain soir…

Nous étions dans un petit bistrot près du port et avions un peu exagéré sur l’apéritif. La conversation s’était lourdement orientée vers le sexe, ce qui nous avait excité Roland et moi. Nos femmes n’étaient pas en reste et nous avaient alors promis qu’en revenant, nous aurions droit à un super spectacle. Je les imaginais déjà se déshabiller lentement et peut-être même se faire de tendres petits câlins, prélude à des choses beaucoup plus chaudes.

Mais les choses ne se passent jamais comme on les prévoit, nos épouses tenaient à peine sur leurs jambes. Nicole tenta bien de commencer un strip-tease mais quand elle voulut effectuer une sorte de pas de danse, elle atterrit directement sur le canapé dans les bras de Claudette, qui elle ronflait déjà. Supportant mieux l’alcool, nous nous retrouvions, Roland et moi comme deux andouilles. De plus nous étions excités et frustrés par ce contre temps J’indiquais alors à Roland, que n’en pouvant plus, j’allais me masturber dans la salle de bain.

- C’est une bonne idée ! Quand tu auras fini, je prendrais le relais !

Cette soudaine franchise entre nous m’excita soudain et pris d’une inspiration subite, je proposais :

- Remarque ! On pourrait aussi bien le faire ici, tous les deux dans le salon. On ne risque rien, Nicole et Claudette ronflent comme des moteurs !

En signe d’acquiescement Roland enleva carrément son slip de bain. J’avais déjà vu sa bite, mais c’était la première fois que je la voyais dans cet état superbement bandé. Je l’ai imité et nous nous sommes installés dans le deuxième divan l’un à côté l’autre, branlant frénétiquement nos queues, quand tout à coup, l’air de rien il se met à regarder ma pine d’un air malicieux :

- Je te donnerais bien un petit coup de main, c’est bien meilleur quand c’est fait par un autre !

Il faut croire que quelque part au fond de moi-même j’attendais cette proposition, je lâchais ma queue et lui fit un sourire. Et tandis qu’il s’emparait de mon membre, je pris le sien dans ma main, ce fut comme une révélation pour moi de sentir ce beau sexe chaud et doux. Je n’avais alors qu’une envie, c’était de le goûter mais je ne savais pas comment lui dire. Résultat : Nous avons jouis, comme ça, chacun dans la poignée de l’autre, et c’est presque par instinct que je léchais le sperme déposé sur mes doigts et que je m’en régalais sublimement !

Roland amusé par mon attitude, et voulant me montrer qu’il n’en était nullement choqué m’imita. A moins qu’il ait voulu m’indiquer par-là que nous pouvions aller encore plus loin. C’est en tous les cas, comme cela que j’ai reçu le message.

Alors, je me suis jeté sur lui pour l’embrasser, j’aimais sentir sa langue contre la mienne et ses mains qui me caressaient partout. Je pouvais enfin goûter cette belle grosse queue. Il m’a dit que ma petite bite l’excitait.

Nous nous sommes alors mis en position de 69 et nous avons commencé par nettoyer le sperme de la première jouissance, pour ensuite continuer dans une double pipe d’enfer jusqu’à ce que nous jouissions chacun dans la bouche de l’autre. Nous nous sommes après embrassés encore un peu, puis, un peu épuisé, nous avons convenu d’aller prendre une douche (ensemble, bien évidemment)

C’est là que je lui ai demandé de réaliser un de mes fantasmes : je voulais qu’il m’urine dans ma bouche. C’était sublime de sentir sa pisse chaude et un peu amère dans ma gorge et sur ma langue. Ensuite il m’a demandé de l’enculer.

Je lui ai alors léché son beau petit trou de cul et ensuite j’ai mis du savon pour faciliter la pénétration. Son urine m’avait tellement excité que j’ai joui presque tout de suite.

Sublime soirée entre hommes ! J’aurais voulu qu’il m’encule, ce qu’il fit le surlendemain et le jour d’après ! Nos femmes ne se sont doutées de rien.

Nous devons nous revoir en Octobre. J’ai déjà un plan. Nous referons boire les femmes, mais pas autant, il ne s’agit pas de les enivrer, mais simplement de leur faire sauter la barrière du sexe, et nous essaierons de les jeter dans les bras l’une de l’autre. Si cela marche, quelles perspectives alors ! Des parties à quatre ou nous pourrions vraiment tout essayer et tout mélanger !

Je te raconterai bien sûr !
Bisous

Première publication sur Vassilia, le 25/03/2001

Ce contenu a été publié dans Histoires, Récits, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pas de strip-tease ce soir ! par Sylvain_Zerberg

  1. Orlando dit :

    Un peu court, mais assez bandant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>