Gazette 612 – France

612 – Septembre 2017 – France

Lundi, dans l’Aisne, les ébats amoureux d’un couple ont été brusquement interrompus par une intervention des gendarmes a-t-on appris, samedi. L’endroit, que les amants pensaient discret, ne l’était finalement pas tant que ça.
Présence suspecte
Il y avait du monde sur les routes, lundi matin. Et pour cause, c’était la rentrée des classes. Ainsi, le Centre d’opérations et de renseignement de la gendarmerie (CORG) a reçu l’appel d’une personne qui tenait à signaler « la présence suspecte et inhabituelle d’un véhicule stationné au milieu d’un champ ».
Pour aller y voir de plus près, c’est une patrouille de la brigade de Coucy-le-Château qui s’y est collée. Sur place, les militaires ont en effet trouvé une voiture avec deux personnes à l’intérieur, un homme et une femme.

Cependant, les gendarmes ont eu tôt fait de constater que le couple ne faisait rien de répréhensible aux yeux de la loi. La voiture, appartenant à l’homme, était en règle et le reste, ce n’était pas leur problème.

Avec une pointe d’ironie, les militaires expliquent : « Au vu de sa partenaire et lui-même, ils [les gendarmes] auront vite compris qu’il était venu s’isoler en plein champ avec sa maîtresse afin d’obtenir la tranquillité nécessaire à l’entretien de leur amitié, pensant que le lieu serait plus discret qu’une chambre d’hôtel ».

Après les vérifications d’usage, la patrouille a laissé le couple à ses affaires. « Nous ne saurons pas si le contrôle des gendarmes a bloqué nos deux amants dans la poursuite de leurs ébats », ont précisé les militaires.

http://www.20minutes.fr/lille/2129907-20170910-aisne-amants-croyaient-tranquilles-milieu-champ

Ce contenu a été publié dans Gazette, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>