Gazette 588 – Sex-toys Land

588 février 2017 – Sex-toys Land

75 % des femmes françaises actuellement en couple se disent prêtes à utiliser un sex-toy pour pimenter leurs ébats amoureux si leur partenaire le leur offrait. Chez les hommes, la proportion grimpe à 81%.

Au total, 47% des Françaises et 49% des Français ont déjà eu recours à ces petits jouet sexuels au cours de leur vie. Et tout sexe confondu, un sur quatre (25%) déclare en avoir utilisé au moins une fois au cours de l’année écoulée. C’est le résultat d’une enquête de l’Ifop pour Dorcelstore.com menée en ligne auprès de plus de 2.000 personnes, représentatives de la population de 18 à 69 ans, entre le 23 décembre 2016 et le 3 janvier 2017.

L’usage de ces accessoires sexuels (godemiché, vibromasseur, boules de Geisha etc.) s’est largement répandu depuis 2007, où seuls 9% des femmes et 10% des hommes admettaient en avoir déjà utilisé.

Longtemps tabou et honteux, l’usage de ces accessoires s’est progressivement immiscé au sein du couple. 45% des hommes et 44% des femmes ont déjà utilisé un sex-toy en couple contre seulement 29% en solitaire. L’usage solitaire concerne davantage les femmes (40%) que les hommes (19%).

Ces objets sexuels participeraient à l’amélioration de la vie sexuelle selon deux tiers des participants au sondage. Cela ne se traduit pas en revanche par davantage d’orgasmes pour les femmes: seules 38% des femmes considèrent qu’elles atteignent plus facilement le septième ciel avec un jouet ou un objet sexuel.

Si vous choisissez d’offrir un sex-toy, mieux vaut opter pour un objet vibrant: 19% des hommes et 17% des femmes aimeraient s’en procurer que ce soit pour un usage solitaire ou en couple.

Mais les objets plus classiques (menottes, lingerie sexy, lubrifiant, etc.) restent les plus plébiscités par les Français: 20% des femmes aimeraient se procurer des dessous sexy ou coquins, et 26% des hommes opteraient pour de l’huile de massage érotique.

Ce contenu a été publié dans Gazette, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Gazette 588 – Sex-toys Land

  1. Alex dit :

    Si je me rappelle bien, le premier sextoy que j’ai acheté ça devait être en 2005-2006(j’avais alors 21-22ans), en voyant l’année où ça commençait à se répandre, je me dis que je faisait presque partie des pionniers. Par contre, je n’ai acheté que des sextoys anaux, le plaisir anal étant mon plaisir préfèré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>