Wikimedia, paradis du porno participatif

MEDIASEX – Wikimedia, paradis du porno participatif

A l’origine, Wikimedia Commons est une médiathèque qui héberge plus de 17,5 millions de fichiers médias (photos ou vidéos) librement réutilisables et que chacun peut enrichir à loisir. Cette médiathèque participative et gratuite est soutenue par la Wikimedia Foundation, l’organisation à but non lucratif qui fait fonctionner Wikipedia, l’encyclopédie en ligne, dont les Commons peuvent alimenter les pages. L’objectif affiché de la fondation est d’ »encourager la croissance, le développement et la distribution de contenus libres et multilingues ».
Grâce à la passion quasi obsessive de ses contributeurs, Wikimedia Commons héberge des collections d’une infinie richesse, allant de témoignages en images de la seconde guerre mondiale à des reproductions d’œuvres d’art, en passant par des photos d’insectes rares. Mais les Commons hébergent également des milliers d’images sexuelles et pornographiques telles que pénis en érection, scènes de masturbation, autofellations, clitoris, éjaculations, facial cumshot, bukkabe, BDSM, etc., rapporte The Daily Dot dans un long article très fouillé sur le sujet. (…)

Ce contenu a été publié dans Revue de presse, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>