Une trop bonne éducation par Serge Virinoviev

Une trop bonne éducation par Serge Virinoviev

Une trop bonne éducation

C’est à toi chère amie que je m’adresse
Qui est mariée et que nous fréquentons,
Toi dont je ne peux qu’admirer les fesses
Et dont jamais je n’ai pu sucer les tétons.

Souvent de nous rencontrer il nous arrive
Lors de soirées, voir de sorties à la plage,
Mais sont demeurées vaines mes tentatives
De te guider vers les joies du libertinage.

Quand le cul j’ai envie avec toi d’aborder
Vite angoissée tu me parles de scolarité,
Sur d’autres sujets tu préfères bavarder
Car le sexe déclenche en toi de l’hostilité.

Un passé sur fond de judéo-christianisme
A fait de toi une femme hélas réfractaire
A la licence baignant dans le conformisme
N’ayant jamais lu les œuvres d’Apollinaire.

Ils t’ont martelé que le sexe c’était sale,
Tes parents, le curé et les bien-pensants
Perfidement t’ont insufflé leur morale
D’interdits et de tabous te nourrissant.

Evidemment au lit tu baises dans le noir
Soumise les cuisses ouvertes à ton époux,
Un rapport bâclé avant de vous dire bonsoir
Sans vous être susurrés quelques mots doux.

Pourtant quand tu es seule à la maison
C’est l’occasion pour toi de te masturber,
Stimulant ton clitoris tu perds la raison,
Face à la glace tu oses toute nue t’exhiber.

Ton clitoris de ton index tu adores branler
Et là plus question de religion ni de péché,
Ton bas-ventre et tes fesses tu laisses onduler
Avec un autre doigt dans ton vagin enfiché.

Ce serait bien à quatre de prendre du plaisir,
De pratiquer l’échangisme de façon naturelle,
De donner libre court à nos plus fous désirs,
De forniquer à l’unisson de façon continuelle.

Pour l’instant tenons-nous en aux convenances,
Aux bonnes mœurs et aux dialogues puérils,
Respectons donc les règles de la bienséance,
Ne mettons pas notre longue amitié en péril.

Nos autres amis ne se comportent pas ainsi,
Avec eux nous nous ébattons fréquemment
Et nous sommes très heureux d’avoir réussi
A les associer à nos joyeux divertissements.

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>