Pile et Face par Puceauman

Pile et Face
par Puceauman

——————–

PILE ET FACE

Alors que ma langue te fouillait
Coté pile
Coté face
J’ai senti couler ton nectar doré.
J’ai avalé tout ce que je pouvais
Plus
Toujours plus
Jusqu’à ce que tu sois vidée.
Et j’aime ton jus,
Et j’aime ton nectar.
C’est une excitation confondue
Qui continue toujours très tard…

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pile et Face par Puceauman

  1. Zimmert dit :

    C’est bien court ! Mais il n’est nullement interdit d’apprécier les miniatures 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *