Les songes d’une femme mariée par Serge Virinoviev

Les songes d’une femme mariée par Serge Virinoviev

Les songes d’une femme mariée

Mariée elle s’ennuie, elle est bien trop sage,
Une femme sérieuse répète-t-on autour d’elle,
Ses doux appas elle cache sous son corsage,
Paupières baissées elle va prier à la chapelle.

Ce n’est pas Dieu qu’elle vient ici invoquer
Mais dans le plus grand secret Eros et Vénus,
Ses pensées les dévotieux pourraient choquer,
Elle qui solitaire ne rêve que de cunnilingus.

Les sœurs lui ont appris les bonnes manières,
Aux plaisirs de la chair à ne surtout pas penser,
Pourtant elle s’est masturbée des nuits entières,
Ce que jamais au curé elle n’osa aller confesser.

Epouse modèle elle se plie au devoir conjugal,
Jambes écartées elle s’offre à son mari soumise,
Soupirant en songeant au baiser bucco-génital
Qu’elle accorda à celle dont elle était éprise.

Le coït avec son époux en rien ne l’intéresse,
Le temps a passé mais elle a gardé en sa bouche
Le goût du vagin de son amie qu’avec hardiesse
Elle savoura entre ses cuisses sur sa couche.

Elle a sans doute elle aussi fondé une famille,
Qu’importe ! Demain elle partira la rechercher
Pour retrouver ensemble le plaisir entre filles,
Pour à nouveau leurs vulves pouvoir se lécher.

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les songes d’une femme mariée par Serge Virinoviev

  1. asemir dit :

    Encore des vers qui m’enchantent, Merci monsieur Serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>