Le pipi de Rachel (poème acrostiche) – (texte_collectif)

Par une bande de joyeux drilles
Un acrostiche est un poème composé de telle façon que l’on peut lire le thème ou le nom de l’auteur, dans un mot formé à la verticale par les lettres initiales de chaque vers.

Un jour comme ça, dans Paris
Rachel eu soudain comme une envie
Irrésistible de faire son pipi.
Ne rêvez pas, coquins ! Elle fera ceci
En catimini

Estonius

Pas sûr que ce fut en catimini, ma jolie !
Il s’avéra même que ce fut vraiment mimi.
Petite souris coquine je me fis,
Il faudra que je vous conte tout ce que je vis !

Nono

Le pavé de Paris a reçu ce matin, rue du Cherche-Midi, le pipi de Rachel
Elle exhibe ses dessous, plie et écarte ses genoux. Rachel fait sous elle.
Pertuis ouvert à tous vents, elle vise une poubelle.
Indélicate, Rachel pisse loin d’elle.
Par une contraction des sphincters, elle écarte les lèvres jumelles.
Idéalement positionnée, le jet d’urine laisse des séquelles
Dans un chuintement de cataractes, l’urine sort en ritournelle
En milles gouttelettes étincelantes l’urine bat le pavé et ruisselle
Rapide la flaque s’agrandit, s’étale, jaunit et file sous une échelle
Accroupie, Rachel attend la dernière goutte, qu’elle fait sous elle
Chatte ouverte, la goutte se pend, s’accroche à la rondelle
Hardie, Rachel met ses doigts en écuelle
En un tour de main cueille la chandelle
Le pavé de Paris a reçu ce matin, rue du Cherche-Midi, le pipi de Rachel.

Jeff

Je n’avais pas vu, tu étais la aussi ?
Exactement ce que je vît, tu l’as fort bien décrit.
Foi de Nono, cher Jeff, tes vers m’émoustillent…
Faut dire, … Quel sujet, que le pipi des filles ! !

Nono

Fallait-il donc vraiment que Rachel s’accroupisse
Laissant sur le pavé une mare odorante
Alors que de nos jours on vend sur les marchés
Quelque chose d’utile et de très bon marché :
Un cornet en papier qui s’insère en la fente
Et qui permet, debout, que la femme compisse.

Rip

Rasé de frais, le minou de Rachel goutte
Accroupie, le minou de Rachel je goûte
Chafouin, le minou de Rachel je broute
Habile, le minou de Rachel je veloute
Ester voluptueux, le minou de Rachel m’envoûte
Lutiné ainsi, le minou de Rachel me ragoûte.

Jeff

Une idée comme ça, j’avais lancé ce jeu sur le forum de Revebebe, j’ai été surpris de la spontanéité et de la force évocatrice des suites proposées. Aussi, ais-je demandé à Vassilia de publier après avoir recueilli l’accord des participants.
J’ignorais que Revebebe le publierait, (dans une présentation différente), mais comme l’ont souligné les webmasters des deux sites, un texte n’appartient qu’à ses auteurs….

Estonius

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le pipi de Rachel (poème acrostiche) – (texte_collectif)

  1. Zimmert dit :

    L’inconvénient des textes multi-plumes c’est la rupture de style (et même de sujet pour l’une des strophes), mais même si ce n’est qu’anecdotique, ça reste frais et plaisant…

    edit : Quand même il faudra qu’on m’explique comment un minou peut-être chafouin ? Et nommer « pertuis » le sexe d’une femme confine à l’absurde, je sais bien que Maupassant à oser le faire mais c’était avec une intention péjorative !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>