La préceptrice par Serge Virinoviev

 

La préceptrice par Serge Virinoviev

 

La préceptrice

Jeunes filles ici elles vous enseignent la sagesse
Mais que croyez-vous que font vos préceptrices
Qui vous interdisent d’avoir accès à cette ivresse
Des désirs charnels qu’elles partagent complices ?

Vos yeux semblent clos mais vous ne dormez pas,
Le désir vous gagne Sophie et vos mains expertes
S’aventurent sur vos tendres et délicieux appas
Avant de s’introduire entre vos cuisses ouvertes.

Soeur Marie-Thérèse repose sur la couche voisine
Et sa respiration convulsive vous paraît anormale.
Comme les siens vos doigts nagent dans la cyprine
Car sous vos draps oubliées les leçons de morale !

Vous l’écoutez gémir, haleter de plus en plus vite
Jusqu’à ce que comblée sa literie elle ne rejette.
Son orgasme fulgurant est pour vous une invite
A vous masturber aussi comme elle en cachette.

Ayant recouvert ses esprits elle perçut aisément
Vos râles feutrés et plutôt que de vous houspiller
Elle se glissa près de vous pour très habilement
Avec sa langue votre clitoris en feu vous titiller.

Vous avez joui quand avec son index elle agaça
Votre virginale rosette n’ayant pas été déflorée.
Vous vous êtes cambrée quand elle l’y enfonça,
Heureuse par un doigt ami d’être ainsi explorée.

C’est inutilement que dorénavant votre complice
Est obligée de vous apprendre le bien et le mal.
Votre regard exprimant vos envies, au supplice,
Vous rêvez Sophie à son prochain toucher rectal

.

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>