Elle ou lui, peu m’importe ! par Serge Virinoviev

 

Elle ou lui, peu m’importe ! par Serge Virinoviev

 


Elle ou lui, peu m’importe !

Il est femme ou elle est homme,
Celui dont se gausse notre société,
Celle dont je partage la complicité,
Que travelo souvent l’on nomme.

Un corps de femme et des rondeurs,
Entre les jambes un adorable pénis
Dont gourmet j’apprécie la raideur
Et que ma langue tète tel un clitoris.

Vêtu d’une petite robe printanière,
M’enlaçant il marche à mes côtés,
Les hommes jaugent son joli derrière
Troublés par son impudique féminité.

Lorgnant son cul aucun de soupçonne
Qu’entre ses douces cuisses fuselées
Dans sa culotte dort sa bite mignonne
Et de jolies couilles bien dissimulées.

Je suis femme si je suis son amante,
Quand mon orifice anal devient vagin,
Je suis elle quand sa pine obsédante
Entre mes lèvres à sucer je suis enclin.

A ceux qui nous raillent je veux dire
Qu’il sait m’offrir une infinie tendresse,
Pour sa masculinité féminine je délire,
C’est pour elle que ma queue se dresse.

Nous sommes trois à prendre du plaisir,
Il y a moi et puis il y a lui ou bien elle,
Des tabous nous avons su nous affranchir
Succombant aux tentations charnelles.

Son sperme je savoure telle la cyprine
Quand dans ma bouche je le recueille
Avant qu’il ne me happe aussi ma pine
Et qu’en son anus ouvert il ne l’accueille.

Laissez-vous tenter un jour comme moi
Par le plaisir charnel avec un transsexuel,
Vous jouirez et profond sera votre émoi
En découvrant ce qu’est le septième ciel.

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>