Des Bacchanales aux Saturnales par Serge Virinoviev

Des Bacchanales aux Saturnales par Serge Virinoviev

Des Bacchanales aux Saturnales

Vite que renaissent donc les Saturnales !
Replongeons-nous dans ce doux bien-être !
Que renaissent enfin les Bacchanales !
Cet art de vivre exquis au goût champêtre !

Que resurgisse un monde fait de de douceur
Où tous les humains étaient égaux en droits,
Où nul regard, nul jugement réprobateur
N’émanait de quelques rares esprits étroits.

En ce temps-là la Terre était généreuse,
Gorgée de fruits, de fleurs et d’autres délices,
Bercée par des flûtes et des lyres cajoleuses,
Prémices de fantaisies licencieuses complices.

Souvenirs d’un temps où Rome s’enflammait
Dans des plaisirs libertins, dans la luxure,
Dans une jouissance égalitaire à souhait,
Sans esclaves, sans maîtres et sans censure !

Pas de diktats alors, la liberté était réalité,
Rien ne pouvait ternir et gâcher l’Age d’ Or
Par Saturne le Dieu du Temps instauré,
Par Dionysos Dieu du Vin et par Belphégor.

C’était le temps des ripailles en abondance,
C’était le temps où se mêlaient les corps nus
En des folies sexuelles et des bombances,
Loin des vertueux et en d’inavouables abus !

Communion extatique, art de savourer la vie,
Marivaudage exalté ouvrant sur des privautés,
Assouvissement des désirs sur ton de poésie,
Ah où sont donc passés ces Dieux de la Félicité ?

Bannis étaient les sages ou bien les ombrageux
Loin des agapes et des caresses libidinales,
De vivre en toute impudicité peu envieux,
Au temps des Bacchanales et des Saturnales !

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>