De sodo à scato par Sarahd

De sodo à scato
Par Sarahd

RESERVE A UN PUBLIC AVERTI – TEXTE CONTENANT DES PASSAGES SCATOS EXPLICITES
Je suis vraiment une femme. Mon histoire n’est pas tout à fait vraie. Je suis une dingue de sodomie et de feuilles de roses, mais pour la scato, je ne suis jamais passée à l’acte. Alors voici un de mes fantasmes.

J’ai toujours aimé le sexe anal, et quand j’ai rencontré mon homme, c’est tout naturellement que nous avons commencé à le pratiquer avec énormément de plaisir. J’aime la sodomie, longue et profonde, mais j’aime aussi quand il explore mon anus avec sa langue où qu’il y enfonce ses doigts. (Nous en sommes à trois mais j’espère qu’on ne s’arrêtera pas là !) Il est très rare que nous fassions l’amour sans qu’il pénètre mon anus et finisse par y éjaculer .Je n’ y ai jamais trouvé que du plaisir et il m’arrive de jouir du cul sans autre stimulation.
Pour des raisons qui n’ont rien à voir avec mon récit, nous ne nous voyons qu’une ou deux fois par semaine. Quand j’attends sa visite, je prends toujours soin de me préparer par un mini lavement afin d’être parfaitement propre.

Un jour pourtant… il est arrivé à l’improviste.

Comme nous sommes très amoureux, il me serre contre lui, m’embrasse et ses mains commencent à caresser mes fesses à travers ma jupe.

- Je vais te bouffer le cul ! Annonce-t-il.
- Impossible, je viens d’aller aux toilettes et je ne me suis pas lavée.
- Je m’en fous, je veux ton cul maintenant !
- D’accord, mais je t’aurai prévenu !

Il me retourne, s’accroupit, remonte ma jupe, descend mon slip. Je me laisse faire, terriblement excitée à l’idée que mon fantasme le plus secret va se réaliser.

- Penche-toi, mon amour, donne-moi ton trou du cul.

J’obéis, m’écarte les fesses à deux mains.

- Je vois ton trou de balle. Ca sent la merde !

Il plonge son visage entre mes fesses ouvertes et je sursaute au moment où sa langue commence à parcourir mon périnée, remontant jusqu’à mon anus qu’elle force fermement pour mieux recueillir les traces de ma défécation.

- Mets-toi à quatre pattes ! Ordonne-t-il.

Cette fois, ce sont ses doigts qui s’enfoncent dans mon trou palpitant, pendant qu’il me murmure des mots cochons et excitants.

- Ah ma belle salope, tu te fais fouiller le cul, ton cul merdeux ! Cochonne ! Chie sur mes doigts, vas-y, donne m’en plus !

Je pousse, mais sans succès. Tout ce que je réussis à produire est un pet odorant.

- Oh, mon amour, tu me rends fou, je vais t’enculer ! Mais d’abord, je veux que tu me regardes lécher mes doigts.

Je tourne la tête en arrière, il me montre sa main. Trois de ses doigts sont maculés de longues traînées brunes. Lentement, il les porte à sa bouche et les lèche en me regardant dans les yeux. Puis il les suce longuement et me les montre tout propres. Je n’en peux plus, je veux jouir. Je reprends ma position et le supplie.

- Encule-moi, maintenant ! Défonce-moi le cul !
- Oui, ma belle salope, tu vas te faire ramoner le fion, jusqu’à ce que je trouve ta merde !

Et c’est ce qu’il fait, pilonnant un peu brutalement mon trou bien ouvert.

- Tu me graisses la bite, tu sens comme elle te perfore l’intestin ?

Il entre et sort de mon cul, provoquant des bruits évocateurs. Cette fois, j’ai envie de chier et je ne me retiens pas. Une crotte molle sort d’un coup au moment où il décule.

- Salope, ah salope. Tu es en train de chier. Je t’aime !

Il plonge de nouveau sa queue dans mon anus et jouit dans un cri, m’entraînant dans son plaisir.
Il n’y a plus qu’à nettoyer … en attendant de nouvelles cochonneries.

Ce contenu a été publié dans Histoires, Récits, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à De sodo à scato par Sarahd

  1. eliot dit :

    la derniere fois que j’ai sodomisé ma femme j’ai eu la queue bien merdeuse et j’ai rarement autant joui . Ma femme en a eu plein la culotte après !

    • Claire dit :

      Moi j’adore sucer la bite qui sort de mon cul, je nettoie toute la merde (attention, il ne faut pas qu’il y en ai trop non plus), je m’en régale, on s’éhange ensuite un joli biosu merdeux, et excitée comme une folle je me fait sucer jusqu’au plaisir

  2. arnaud dit :

    je suis un homme, c’ est mon fantasme aussi une sodomie bien scato, j’ espere un jour trouver la partenaire idéale

  3. joss dit :

    oui j’aime

  4. lesignac dit :

    Dommage que ce soit si court car le fantasme est particulièrment bien décrit. Quant à l’illustration, hummm, j’en ai leau à la bouche.

  5. Chantal dit :

    Ce récit m’a rendue dingue ! Un truc que mon homme aime bien c’est que je le branle avait les mains pleines de caca.

    • pendemonium dit :

      J’aime me faire branler la pine par des mains pleines de caca. J’aime jouer à toutes ces saletés pipi/caca en s’échangeant des propos orduriers. Vive toutes ces cochonneries !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>