Complicité par Serge Virinoviev

Complicité par Serge Virinoviev


Complicité

Elle se masturbe lors de nos conversations
Et je me branle en même temps qu’elle,
Tous deux nous adorons la masturbation,
Un doux plaisir manuel qui nous ensorcelle.

Elle et moi avons bien sûr des fantasmes,
Elle connaît les miens et avide elle devine
Se caressant et ne pensant qu’à l’orgasme
Ce que je fais avec ma main sur ma pine !

Nous ne nous voyons pas et c’est dommage
Mais je la visualise la main dans sa culotte
Qui fiévreusement en sa minette fourrage
Tandis que mon gland satiné je décalotte.

Oui masturbons-nous ma très chère amie,
Jouissons à l’unisson toi et moi complices,
Se branler de concert n’est pas une infamie,
La branlette pour nous est émancipatrice.

J’aimerais te regarder et puis te voir jouir
Manipulant mes couilles de ma main libre,
En ta moite intimité mon visage enfouir,
C’est pour lui que je bande et que je vibre.

Nous partageons de capiteuses confidences
A la recherche de nos vraies personnalités,
Sans pudibonderie et en bonne intelligence
Nous discutons de sexe en toute liberté !

Continue donc ta cerise exigeante de titiller
Te figurant ma pine raide, durcie et gonflée
Tu ne pourras la voir mon sperme éjaculer,
C’est à toi mon amie que j’offre ces giclées.

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *