A la source de son entrecuisse par Serge Virinoviev

A la source de son entrecuisse
par Serge Virinoviev

Quand son pipi coule sur mon gland décalotté
En un flot abondant ou que sur lui il ruisselle
Règne entre elle et moi une belle complicité,
Un plaisir à deux qui sans cesse se renouvelle.

Comme une eau de source cristalline et limpide
Ou alors flavescente ayant la couleur du miel,
Son urine chaude, son divin et céleste liquide,
est devenue pour ma libido un besoin essentiel.

Tel un mince ruisseau ou bien alors en cascade
Coule de sa vulve ouverte son exquise miction,
Ses cuisses écartées elle s’exhibe, elle parade,
Inondant minutieusement ma bite en érection.

Quelques gouttes encore et la source est tarie,
Je suis trempé du pubis à ma raie des fesses,
Aussi soigneusement elle m’essuie, attendrie,
Et de palper ma pine ensuite elle s’empresse.

Je me laisse masturber par sa main si habile
Sa tête reposant là tout contre mes couilles,
Sur son visage mon sperme a giclé, elle jubile,
Désireuse qu’à mon tour sa minette je mouille.

Je ne bande plus et je guide mon jet pressant
Sur les lèvres humides de sa chatte impatiente,
Il est moins intense que le sien, moins puissant,
Mais suffisant pour éclabousser sa petite fente.

Serge Virinoviev

Ce contenu a été publié dans Histoires, Poèmes, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à A la source de son entrecuisse par Serge Virinoviev

  1. Michael dit :

    Délicieux poème composé avec des mots judicieusement choisis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>