Gazette 477 – Brésil

 

Pénis coupé ne repousse jamais  (proverbe brésilien)

L’affaire remonte à 2002. Myriam Priscilla Castro, 34 ans, qui exerce le métier de docteur en médecine à Juiz de Fora au Brésil devait se marier. Tout était prêt et la noce devait être grandiose. Mais ne voilà-t-il pas que trois jours avant la date fatidique, le fiancé se dégonfle et fait tout annuler.

Myriam pique alors une crise et demande à son papa de lui recruter trois voyous pour une expédition punitive. Trois objectifs sont définis : Les malfrats commencent par mettre le feu à la très jolie résidence de l’ancien fiancé, ensuite ils s’en prennent à la voiture qui connaît le même sort, puis ils attaquent le fiancé lui-même, le maîtrisent, lui enlèvent son pantalon et son caleçon et lui coupent le pénis, tout cela sous les yeux de son frère qui, maintenu en respect ne peut intervenir, et finit par tomber dans les pommes.

Myriam prend ensuite la fuite, dissimule son identité et se marie avec un homme qui évidemment n’est pas mis au courant des événements précédents.

Recherchée, on a fini par la retrouver 10 après. Elle a écopé de 6 ans de prison ferme, et le papa a été condamné pour complicité.

Myriam a immédiatement été transférée à la prison de Belo Horizonte, où elle purgera sa sentence. Son avocat, affirme qu’elle est innocente et qu’ils feront appel.

Ce contenu a été publié dans Gazette. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Gazette 477 – Brésil

  1. caribou dit :

    Qu’est-ce qu’il peut y avoir comme cinglés graves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>